2 min de lecture Économie

"L'année 2018 devrait être un peu meilleure" espère François Lenglet

ÉDITO - Les années en 8 ont toutes été synonymes de "mûrissement du cycle économique" et de "reprise épanouie", explique François Lenglet.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet
>
"L'année 2018 devrait être un peu meilleure" espère François Lenglet Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet Journaliste RTL

2018 sera-t-elle une bonne année économique, comme les autres années en 8 ? Les récentes années en 8 ont toutes été des années de mûrissement du cycle économique ou la reprise s'est épanouie. Mais cette reprise peut aussi dégénérer car le sommet de l'euphorie financière est proche.

En 1988, la croissance atteignait 4,6% alors que la France était dirigée par Jacques Chirac à Matignon, c'était sous la cohabitation. C'est la croissance la plus forte que notre pays ait jamais connu depuis le choc pétrolier ! 

Dix ans plus tard, en 1998, c'est l'épanouissement de la reprise mondiale. La France, cette année-là fait 3.6% de croissance, on crée aussi 350 000 emplois. Une situation qui se prolonge en 1999 et en 2000 où ont lieu des créations d'emplois encore plus importantes, plus du double d'aujourd'hui.

Une croissance comprise entre 2 et 2,5%

Il faut néanmoins faire attention. On sous-estime toujours les retournements économiques à la hausse comme à la baisse : 2017 sera donc certainement réévaluée au dessus de 2%. 2018 va amplifier la tendance positive, il est possible que la croissance soit comprise entre 2 et 2.5%. Mais ce serait étonnant qu'on retrouve une croissance approchant les 4%.

Le risque d'une crise financière n'est pas totalement absent

François Lenglet
Partager la citation
À lire aussi
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy" économie
Croissance : le gouvernement baisse sa prévision pour 2020

N'oublions cependant pas l'année 2008. Cette année-là, la France a connu une croissance zéro sur toute l'année. En cause : la faillite de la banque Lehman Brothers en septembre, qui a stoppé la croissance mondiale. La première partie de l'année était pourtant très bonne mais la crise financière en se déclenchant a fait plonger l’activité mondiale.

Le même risque n'est pas totalement absent aujourd'hui. C'est tout à fait envisageable, car nous sommes dans un climat d’euphorie financière. En 2017, il y a eu 71 records à la bourse de New York - c'est inédit -. il y a eu aussi l'envolée du cours du bitcoin, l'envolée du prix des tableaux, ou la croissance de l'endettement mondial qui est plus élevée de 30% qu'en 2008 où le pourcentage était déjà excessif.

Il y aura très probablement une nouvelle crise financière ces prochaines années... En attendant 2018 devrait être une année un peu meilleure, profitons-en !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Croissance Crise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791658136
"L'année 2018 devrait être un peu meilleure" espère François Lenglet
"L'année 2018 devrait être un peu meilleure" espère François Lenglet
ÉDITO - Les années en 8 ont toutes été synonymes de "mûrissement du cycle économique" et de "reprise épanouie", explique François Lenglet.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-annee-2018-devrait-etre-un-peu-meilleure-espere-francois-lenglet-7791658136
2018-01-02 11:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3Qh8acTfbNTK2YXingPFVA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375199_francois-lenglet.jpg