2 min de lecture Crime

L’affaire Danilo Restivo

REPLAY - Dix-huit ans après sa disparition, le corps momifié d'une adolescente est retrouvé dans le grenier d'une église.

Jean-Alphonse Richard L'heure du Crime Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
Heure du Crime : L'affaire RESTIVO Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charles Deluermoz

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’Heure du Crime aujourd'hui, l’histoire d’un meurtre presque parfait en Italie, résolu après un second crime, commis des années plus tard en Angleterre !

Après sa condamnation en 2011 à la prison à perpétuité par le tribunal criminel de Winchester, dans le sud de l’Angleterre, Danilo Restivo, un italien d’origine sicilienne, a été en effet condamné une seconde fois, à 30 ans de prison quelques mois plus tard, pour un premier crime commis en 1993, dans une petite ville du sud de l’Italie.

Ce tueur fétichiste adorait les cheveux. Il avait "signé" ses deux crimes, commis à 9 ans de distance, dans deux pays différents, en déposant dans les mains de ses victimes des mèches de cheveux qui n’ont jamais pu être identifiées. 

À lire aussi
Une photo de la petite Fiona (archive). l'heure du crime
Affaire Fiona, le procès d'une impossible vérité

Mon invitée, la romancière Marie Neuser, est l’auteur de deux thrillers, consacrés successivement à chacun de ces meurtres, où elle raconte la traque de ce psychopathe fétichiste, par les polices italiennes et britanniques. Avec elle nous vous raconterons cette histoire vraie qui fait froid dans le dos.

Danilo Restivo, le "coiffeur" meurtrier

Le 12 septembre 1993, à Potenza, en Italie, Elisa Claps, 16 ans, disparaît mystérieusement. La jeune fille avait rendez-vous avec Danilo Restivo, un adolescent du village, après la messe, devant l'église. Elle avait promis à son amie Eliana qu'elle la rejoindrait aussitôt après. Mais elle n'est jamais venue.

Pendant des mois, l'enquête piétine. Restivo assure être resté à l'église après avoir quitté Elisa. Toute la ville est fouillée pour tenter de retrouver l'adolescente. Les années passent et la famille Claps est persuadée de la culpabilité de Danilo, mais n'a aucune preuve contre lui. A l'époque déjà, la personnalité étrange de ce jeune homme inquiète les villageois. Son obsession pour les cheveux des jeunes filles lui vaut le surnom du "Coiffeur".

Dix-huit ans plus tard, le 2 novembre 2002, et alors que l'on n'a toujours pas retrouvé le corps d'Elisa, un meurtre est commis à quelques milliers de kilomètres de là. En Angleterre, le cadavre mutilé d'une couturière est retrouvé. La tête de la victime est fracassée, ses seins ont été découpés. Dans sa main, deux mèches de cheveux.

A quelques centaines de mètres de la maison de cette femme vit un couple d'Italiens, les Restivo. Les enquêteurs ne font pourtant pas le lien. A nouveau, les mois s'écoulent sans que rien ne se passe.

Puis, en 2010, retour à Potenza. Le village est sous le choc. On vient de trouver, dans le grenier de l'église, le corps d'une adolescente. Il s'agit d'Elisa. Outre-Manche, Restivo est arrêté. Il est condamné le 30 juin 2011 à la prison à perpétuité. Il est aujourd'hui incarcéré en Italie.

Nos invités

Marie Neuser, enseignante et écrivain, auteure d’un roman en deux volets "Prendre Lily" et "Prendre Gloria" parus chez Fleuve Editions, Ariel Dumont, correspondante pour Marianne en Italie, elle a réalisé un reportage sur l’affaire en 2011.

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Meurtre Italie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants