2 min de lecture Cinéma

Julie tricote des costumes pour le cinéma

Julie, fondatrice de Cinémailles, confectionne des costumes en maille d'époque, du XIXème siècle à nos jours.

micro générique Mon métier, ma passion Armelle Levy iTunes RSS
>
Julie confectionne des costumes en maille pour le cinéma Crédit Image : Armelle Lévy | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

Julie Primot est tricoteuse. Elle a posé ses aiguilles non pas à Cannes, au Palais du Festival, mais à l'Hôtel artisanal de Paris. Julie crée des costumes d'époque en maille pour le Théâtre et le Cinéma depuis 5 ans. Elle travaille à la commande pour des productions. Quand elle confectionne un petit gilet en maille pour une fillette de 1850, "le travail est censé sortir des mains d'une personne et non pas d'être fait à la machine", explique Julie, donc elle trouve des astuces pour réaliser ses costumes dans un temps raisonnable. "La partie centrale est faite à la machine et les finitions sont faites au crochet pour un rendu d'époque" précise-t-elle.

Que ce soit la soie, la laine, ou le coton, c'est un jeu d'aiguilles. Julie ne travaille que des matières naturelles, comme à l'époque, et " si on ajoute en plus les formes, et la texture, les possibilités sont infinies " se réjouit notre tricoteuse.

Julie a participé pour ainsi dire à une quinzaine de films et des pièces de théâtre. De Planétarium à Barbara en passant par Phantom Thread, Julie n'arrête pas. Elle crée en ce moment des costumes pour un film d'horreur qui se passe au XIXème siècle.

Avant de créer Cinémailles, Julie travaillait dans le secteur commercial et  marketing pour l'industrie automobile et l'informatique. C'est une reconversion professionnelle. Julie adorait tricoter, mais elle raconte que c'est par un heureux hasard, par une belle rencontre que tout a pu se concrétiser: "J'ai commencé en 2014 à partir de rien, et je suis tombée dans le cinéma en faisant un travail d'enquête, pour voir comment je pouvais configurer ce métier-là qui était à inventer" raconte-t-elle. Julie a appelé un loueur de costume qui l'a tout-de-suite mis en relation avec un costumière. "Et quand j'ai vu pour la première fois dans un film de magnifiques actrices porter mes pulls, c'était une émotion incroyable. J'ai compris tout-de-suite que c'était vraiment ce que je voulais faire" raconte Julie.

À lire aussi
Une salle de cinéma vide (illustration) Cinéma
Les jeunes ne vont plus au cinéma, à l'inverse des plus de 50 ans

Julie la tricoteuse crée aussi des robes et boléros de mariés,  avec un couturière Catherine Marie. Elles ont développé une mini collection pour habiller ce jour si particulier. 

Lire la suite
Cinéma Théâtre Costumes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants