1 min de lecture Côte d'Azur

Jugeant Uber responsable de son divorce, il réclame 45 millions d'euros

Un homme d'affaires français a décidé d'assigner l'entreprise américaine en justice après une faille informatique qui aurait éveillé les doutes de sa femme et précipité son divorce.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Uber : un client réclame 45 millions d'euros pour un bug qui lui a coûté son mariage Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais et Claire Gaveau

Un divorce à 45 millions d'euros. Ce n'est pas la fin d'une belle histoire d'amour d'un couple millionnaire, c'est l'indemnité que réclame un client d'Uber devant la justice pour un bug sur son application. Et autant dire que cet homme d'affaires de la Côte d'Azur en veut beaucoup à l'entreprise de chauffeurs privés qui serait responsable de son divorce, selon une information dévoilée par Le Figaro

Selon lui, Uber a permis à son épouse d'être informée de ses différentes allées et venues. En fait, sa femme recevait sur son smartphone personnel les notifications, qui préviennent de l'arrivée du chauffeur, alors qu'elles étaient destinées à son mari. Les multiples déplacements, semblent-ils inhabituels, ont éveillé chez elle les soupçons d'infidélité.

Sauf que selon l'homme d'affaires, cette dernière n'aurait jamais dû savoir. La faute à un problème informatique chez l'entreprise américaine. Ce dernier aurait un jour commandé une voiture depuis le mobile de son épouse mais avec ses identifiants. Une fois déconnecté, ses aventures présumées auraient dû rester dans le secret. Mais c'était sans compter sur certains aléas des nouvelles technologies. En effet, un iPhone même déconnecté d'un compte Uber, reçoit toujours les notifications... Un bug qui serait propre à ces smarphones possédant les anciennes versions de l'application.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Côte d'Azur Société Uber
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants