1 min de lecture Écologie

Journée sans voiture : un bilan positif à nuancer

INFOGRAPHIE - La journée sans voiture avait lieu dimanche 25 septembre à Paris et pour l'association Airparif, "l'impact a été positif sur la qualité de l'air" de Paris intra-muros.

Des voitures sur le périphérique
Des voitures sur le périphérique Crédit : AFP / Archives, Kenzo Tribouillard
+MaximeCarignano
Maxime Carignano
et AFP

Une baisse moyenne de 20 à 35% de dioxyde d'azote a été observée dimanche 25 septembre sur les stations d'Airparif dans le périmètre de l'opération "Journée sans voitures" à Paris, a annoncé l'association saluant "l'impact positif sur la qualité de l'air".

Pour cette deuxième édition, "l'impact a été positif sur la qualité de l'air des rues fermées au trafic se confirme", déclare l'Association de surveillance de la qualité de l'air dans un communiqué. Les résultats ont été comparés au dimanche 11 septembre 2016, sans restrictions de trafic mais avec une météorologie similaire. Pour Airparif, les conditions météorologiques étaient plutôt propices à la dispersion de la pollution.

"Le dioxyde d'azote est un bon traceur du trafic et de la pollution locale et il est moins sensible aux transferts de pollution et aux réactions chimiques dans l'atmosphère que l'ozone ou les particules", précise l'association. Pour cette "journée sans voiture XXL" car plus étendue que la première édition l'année dernière, 650 kilomètres de chaussés étaient interdits aux voitures sur près de la moitié de la ville. Ailleurs, la vitesse était limitée à 20 kilomètres heure.

Le bilan de la journée sans voiture à Paris
Le bilan de la journée sans voiture à Paris Crédit : Maxime Carignano / RTL

Un problème déplacé dans les périphéries

L'impact est toutefois à nuancer. Airparif annonce que sur le boulevard Périphérique (entre la Porte Dorée et Saint-Mandé), la pollution a augmenté de 35% traduisant d'un probable report de trafic. Certains axes routiers en proche banlieue étaient ainsi plus dense que d'habitude.

L'association Bruitparif a aussi publié son rapport d'analyse de l'impact acoustique de l'opération "Journée sans voiture". Elle relève une diminution moyenne de 2,1 décibels au sein de la zone centrale. L'association note que ces résultats "peuvent paraître faible à première vue mais semblent cohérents avec les chiffres de baisse de circulation observée".

À lire aussi
Le Conseil de défense écologique réuni à l'Élysée par Emmanuel Macron, le 23 mai 2019 écologie
Écologie : "Plus on en parle, moins on en fait", estime l'EELV David Cormand
Journée sans voiture à Paris le dimanche 25 septembre
Journée sans voiture à Paris le dimanche 25 septembre Crédit : Maxime Carignano / RTL
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Environnement Pollution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784999846
Journée sans voiture : un bilan positif à nuancer
Journée sans voiture : un bilan positif à nuancer
INFOGRAPHIE - La journée sans voiture avait lieu dimanche 25 septembre à Paris et pour l'association Airparif, "l'impact a été positif sur la qualité de l'air" de Paris intra-muros.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/journee-sans-voiture-un-bilan-positif-a-nuancer-7784999846
2016-09-26 18:24:52
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hOYvj1l9G__fgfPFuB9eZg/330v220-2/online/image/2016/0408/7782732923_des-voitures-sur-le-peripherique.jpg