1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Jean-Marc Ayrault sur Notre-Dame-des-Landes : "Le temps est venu de décider"
1 min de lecture

Jean-Marc Ayrault sur Notre-Dame-des-Landes : "Le temps est venu de décider"

Favorable à la construction de Notre-Dame-des-Landes, Jean-Marc Ayrault demande à ce qu'une décision soit prise et que la loi soit respectée.

Jean-Marc Ayrault, ici lors de son départ de Matignon le 1er avril
Jean-Marc Ayrault, ici lors de son départ de Matignon le 1er avril
Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Jean-Marc Ayrault sur Notre-Dame-des-Landes : "Le temps est venu de décider"
07:15
micros
La rédaction numérique de RTL

Jean-Marc Ayrault faisait partie des manifestants près de l'Assemblée nationale ce mercredi 13 décembre et son avis est clair : il faut qu'un deuxième aéroport soit construit à Notre-Dame-des-Landes (NDDL).  

"Il faut un aéroport qui corresponde aux évolutions démographiques", confie l'ancien Premier ministre. "Et l'actuel aéroport qui est collé à la ville de Nantes, provoque des survols, des nuisances… Cet aéroport n'est plus adapté".

Jean-Marc Ayrault rappelle que NDDL est un projet récent "qui date de 2008 et pas des années 60 contrairement à ce que l'on dit" et qui a l'avantage "d'avoir passé tous les caps des recours". Près de 180 recours ont été rejetés selon l'ancien Premier ministre. "Le projet a aussi fait l'objet d'une consultation démocratique avec un référendum qui a donné une large majorité d'avis favorables". Jean-Marc Ayrault l'affirme, la non-application du résultat de ce référendum "est un déni de démocratie".

Le projet de NDDL est le plus adapté à la situation.

Jean-Marc Ayrault

Le projet d'agrandissement de l'aéroport actuel de Nantes-Atlantique n'est pas la bonne solution selon Jean-Marc Ayrault. "Le contexte n'est pas favorable, selon les experts, aujourd'hui 5 millions de passagers transitent par Nantes et dans les vingt prochaines années ce chiffre va atteindre les 9 millions. Nantes-Atlantique ne sera plus adapté", assure-t-il.  

À lire aussi

"Ce n'est pas une question de prix mais de choix stratégique, si on veut préserver la qualité de vie, la sécurité et l'environnement, le projet de NDDL est le plus adapté."

Emmanuel Macron a annoncé qu'une décision claire serait prise en janvier 2018 et selon Jean-Marc Ayrault, "le temps est venu de décider et pas de proroger les décisions concrètes (...) et à partir de ce moment-là il faudra que la loi soit respectée".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/