1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : le revirement du Razoni est "logique", selon un économiste
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : le revirement du Razoni est "logique", selon un économiste

Philippe Chalmin, historien et économiste, explique pourquoi on pouvait s'attendre à un tel revirement après le changement de trajectoire du Razoni qui ne se rend plus au Liban.

Un cargo (illustration)
Un cargo (illustration)
Crédit : MARINE NATIONALE / AFP
INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : le revirement de la cargaison du Razoni est "logique", selon un économiste
00:04:57
Agnès Bonfillon - édité par Charlène Slowik

Alors que la première cargaison de blé ukrainien quittait le port d'Odessa depuis le début de la guerre il y a une semaine à destination du Liban, sa trajectoire a soudainement changé, lundi 8 août. Actuellement, on ne sait pas à qui est véritablement destiné cette cargaison, qui aurait été revendue. Comment une vente a-t-elle pu être annulée ainsi ?

Selon Philippe Chalmin, historien et économiste à l'université Paris Dauphine et président-fondateur de Cyclope, le principal institut de recherche européen sur les marchés des matières premières, ce revirement est "tout à fait logique". En effet, l'acheteur libanais avait conclu cette transaction six mois auparavant, mais la livraison des céréales a été retardée à cause de la guerre. Il se peut donc que l'acheteur libanais a eu des doutes concernant la qualité de la cargaison.

"Il est tout à fait en droit de dire 'ça ne m'intéresse plus, de toute manière, nous avions déjà un cas de force majeure (la guerre) donc je ne suis pas obligé de prendre la cargaison", explique Philippe Chalmin. "Cette cargaison se trouve sur le marché et probablement, avec une remise substantielle, elle trouvera son destin quelque part", poursuit-il.

Par ailleurs, pour l'économiste, la crise alimentaire ne se justifie pas seulement par la guerre en Ukraine. "La crise sur les marchés céréaliers mondiaux, elle est beaucoup plus liée aujourd'hui à l'importance des achats chinois (...) qu'à la crise ukrainienne", a-t-il affirmé.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/