1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - Coronavirus : "La circulation du virus est très intense", rappelle l'épidémiologiste Antoine Flahault
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Coronavirus : "La circulation du virus est très intense", rappelle l'épidémiologiste Antoine Flahault

L'épidémiologiste rappelle que le port du masque "diminue la charge virale".

Professeur Antoine Flahault, épidémiologiste et professeur de Santé publique à l’Université de Genève
Professeur Antoine Flahault, épidémiologiste et professeur de Santé publique à l’Université de Genève
Crédit : RTL
Marie-Pierre Haddad

La France, l'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni ont-ils levé trop "brutalement" leurs mesures sanitaires contre le coronavirus ? L'Organisation mondiale de la santé fait ce constat tout en affirmant le besoin de rester "optimiste" face à la situation. 

Invité de RTL ce mercredi 23 mars, l'épidémiologiste et directeur de l’Institut de santé globale à Genève Antoine Flahault estime que "l'OMS a raison". "Dans certains pays, on a voulu aller trop vite en relâchant des mesures alors que la circulation du virus est très intense et s'intensifie dans certains pays comme la France". 

Il rappelle que "le masque ne bloque pas la transmission (...) Il diminue la charge virale. Quand il y a une accalmie et que le taux d'incidence baisse au-dessus de 5.000 cas par jour en France (...) il n'y a aucun problème à enlever le masque". 

On n'a pas le même Covid si on est exposé à une très grosse charge virale

Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l’Institut de santé globale à Genève

Pour Antoine Flahault, "il ne faut pas le mettre quand il n'y pas de circulation du virus. Si jamais ce variant se met à circuler hiver après hiver de façon déchaînée, comme il le fait en ce moment, et s'il fait plusieurs centaines de morts par semaine, oui, il faudra porter le masque". 

À lire aussi

L'épidémiologiste met en garde contre les risques de Covid long. "Toute personne peut avoir un Covid long", précise-t-il. "C'est faux de penser qu'on est exposé ou pas exposé, qu'on a le Covid ou qu'on n'a pas le Covid. On n'a pas le même Covid si on est exposé à une très grosse charge virale", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.