1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - Abandons d'animaux : "Ça va être le pire week-end de l'année", assure le président de la SPA
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Abandons d'animaux : "Ça va être le pire week-end de l'année", assure le président de la SPA

Sur RTL, Jacques-Charles Fombonne appelle les Français à trouver des solutions pour éviter une hausse encore plus forte des abandons en ce week-end de grands départs en vacances.

Les abandons d'animaux sont en hausse cet été. (illustration)
Les abandons d'animaux sont en hausse cet été. (illustration)
Crédit : Vano SHLAMOV / AFP
Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA, est l'invité RTL du Week-End
00:09:45
Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA, est l'invité RTL du Week-End
00:09:45
Alexandre de Saint Aignan - édité par Thibault Nadal

C'est un chiffre que vous révélait RTL ce samedi matin, les refuges de la SPA ont accueilli 11% d'animaux en plus rien qu'au mois de juillet. Près de 9.000 animaux y sont hébergés, c'est 1.400 de plus que l'année dernière à la même époque.

Face à ces abandons massifs, les refuges de la SPA sont saturés et ont du mal à pouvoir accueillir de nouveaux animaux. "Cette année, on a une situation qui est complètement paradoxale. Après un début de mois de juillet catastrophique, le nombre des abandons s'est tassé en cette fin de mois", explique Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA, sur RTL. "On arrive à des chiffres qui sont absolument comparables à ceux de l'an dernier. Mais ce phénomène de saturation est dû à quelque chose d'un petit peu nouveau (...). Depuis le début de l'été, nous n'avons eu que très peu d'adoption par les familles. On a plus de 8.900 animaux, c'est plus de 1.000 que l'an dernier", détaille-t-il.

Pour éviter les abandons massifs, les députés ont voté une loi en début de semaine qui oblige les acheteurs à signer un certificat d'engagement et de connaissance lors de l'adoption. Mais pour le président de la SPA, "on n'a pas trouvé encore de solution définitive" pour réguler les adoptions d'animaux, même s'il reconnait que "ce décret est une bonne poste, même s'il ne va rien changer pour la SPA, parce que c'est quelque chose que nous faisions déjà depuis plusieurs années", précise-t-il.

"L'abandon, ce n'est pas une plaisanterie, c'est un délit"

Jacques-Charles Fombonne appelle à la grande prudence pour ce grand week-end de chassé-croisé entre les juillettistes et les aoûtiens : "Ça va être le pire week-end de l'année. C'est-à-dire que les grands week-ends du mois d'août vont générer comme chaque année un grand nombre d'abandons", déclare le président de la SPA. 

À écouter aussi

Pour éviter de battre des records, il lance un appel sur RTL. "L'abandon, ce n'est pas une plaisanterie, c'est un délit, c'est-à-dire que ça vous emmène devant le tribunal correctionnel avec une peine passible de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende si l'abandon est suivi de la mort de l'animal, ce qui est souvent le cas".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire