1 min de lecture Société

Inégalités en France : "Il y a une très grande stabilité", estime un économiste

INVITÉS RTL - Si les inégalités sont moins importantes que dans les années 1970, elles repartent à la hausse depuis une dizaine d'années.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Inégalités en France : "Il y a une très grande stabilité", estime un économiste Crédit Image : AFP / JOEL SAGET | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Éléonore De Marnhac

L'institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié un nouveau rapport sur les inégalités en France. Mais contrairement aux idées reçues, "il y a une très grande stabilité des inégalités" dans l'Hexagone analyse l'économiste Jean-Marc Daniel. En revanche, "la population pauvre change de nature", explique-t-il. Si les seniors étaient avant plus concernés par la pauvreté, aujourd'hui, ce sont davantage "les familles monoparentales et les chômeurs". 

Un constat partagé par Nina Schmidt, responsable Île-de-France de l'Observatoire des inégalités : "Depuis les années 1970, on a même une baisse des inégalités en France", déclare-t-elle. Toutefois, elle nuance. "Depuis une vingtaine d'années, ça repart à hausse" notamment car pour les 10% les plus aisés, "le niveau de vie mensuel a continué d'augmenter sur la période où ça décrochait pour les plus pauvres".

Ce qui creuse les inégalités

Le patrimoine immobilier explique notamment une partie des inégalités de richesses. Si la majorité des plus aisés vivent en Île-de-France, c'est justement parce que le prix de l'immobilier y a nettement augmenté alors "le prix (de l'immobilier, NDLR) a plutôt tendance à baisser en France", explique Jean-Marc Daniel. Par ailleurs, "le patrimoine va accroître la reproduction des inégalités dans le temps et entre générations", explique Nina Schmidt.

Selon l'étude de l'Insee, le pour-cent des français les plus riches paie 25% de l'impôt sur le revenu. Ainsi, la spécialiste des inégalités de déclarer, "la France a besoin de ses riches, et de ses pauvres aussi". Mais elle appelle toutefois à plus d'égalité dans les politiques publiques. "Il faut arrêter de tailler dans les dispositifs qui aident à la reprise de l'emploi des plus éloignés. Il faut qu'il y ait des mesures pour les uns mais aussi pour les autres et il y a un déséquilibre dans ce sens".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Richesse Pauvreté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793654505
Inégalités en France : "Il y a une très grande stabilité", estime un économiste
Inégalités en France : "Il y a une très grande stabilité", estime un économiste
INVITÉS RTL - Si les inégalités sont moins importantes que dans les années 1970, elles repartent à la hausse depuis une dizaine d'années.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/inegalites-en-france-il-y-a-une-tres-grande-stabilite-estime-un-economiste-7793654505
2018-06-06 08:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5OekjDGFkgQKaXL-NczJFw/330v220-2/online/image/2014/1114/7775319046_la-france-a-affiche-au-troisieme-trimestre-une-croissance-de-0-3-par-rapport-au-deuxieme-image-d-illustration.jpg