1 min de lecture Rouen

Incendie à Rouen : a-t-on retenu les leçons de la catastrophe d'AZF ?

Sur RTL dimanche, Bruno Le Maire, le Ministre de l'Économie, a jugé "utile" de revoir les règles d'implantation de ces usines sensibles..

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Incendie à Rouen : a-t-on retenu les leçons de la catastrophe d'AZF ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Thomas Pierre

L'usine chimique Lubrizol de Rouen qui a pris feu jeudi se trouve à 3 kilomètres de la cathédrale... Or, ce n'est pas la première fois qu'une usine Seveso fait des dégâts. Depuis l’explosion d’AZF en 2001 à Toulouse et la mort de 31 personnes, un violent pincement a secoué les pouvoirs publics. 

Contrairement à ce que dit Bruno Lemaire, il y a déjà une prise en compte mais c’est lent. La loi dite AZF du 30 juillet 2003 a permis d'instituer les plans de prévention des risques technologiques (PPRT). Ils ont pour objectif de résoudre les situations difficiles en matière d'urbanisme autour des sites sensibles.

Ils permettent aussi de mieux encadrer l'urbanisation future. Les usines se mettent aux normes et maintenant c’est les riverains. Une prise en charge des travaux voire des expropriations pour les plus exposés. 

Les logements ont rejoint les usines

À ce jour, 16.000 logements implantés dans les 1.312 zones Seveso françaises doivent faire l’objet d’un réaménagement. Il n’y a pas une volonté de construire des usines au milieu des logements mais les logements ont rejoint les usines avec l’expansion des villes, comme AZF imbriqué s'est retrouvé imbriqué au milieu d’immeubles. 

À lire aussi
Une prostituée. (Illustration) faits divers
Rouen : à 16 ans, le proxénète présumé recrutait des mineures en fugue

Pour les associations, il y a des choses à améliorer dans cette loi, notamment l’association Amaris regroupant les collectivités accueillant des sites Seveso sur leur territoire. Elle réclame la fin des vieilles sirènes d’usine pour prévenir la population d’un danger et opter pour une alerte de la population via les SMS. En France, certaines communes le font déjà, la Belgique l’a généralisé. Une piste pour l’avenir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rouen Pollution Catastrophe AZF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants