2 min de lecture Rouen

Incendie de Rouen : pourquoi les habitations sont-elles si proches de l'usine ?

L'incendie survenu jeudi dans une usine Seveso de Rouen suscite toujours beaucoup de questions et parmi elles, celle de l'implantation de ces usines au milieu des habitations.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Incendie de Rouen : pourquoi les habitations sont-elles si proches de l'usine ? Crédit Image : THIBAUT DROUET / AFP | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Leia Hoarau

Les photos et vidéos de cette usine en flamme sont frappantes. On la voit entourée par des barres d'immeubles, une fumée noire bien épaisse passer au-dessus de la Seine toute proche, puis partir en plein centre-ville.

Il y a 1.312 sites Seveso en France. La Seine-Maritime où a eu lieu l’accident de l'usine Lubrizol jeudi 26 septembre est le deuxième département en comptant le plus, avec 59 sites, juste derrière les Bouches-du-Rhône qui en compte 60. 

Autant de logements autour des usines, ça commence à faire débat comme l'a expliqué Bruno Le Maire, ce dimanche sur RTL. "Avoir des usines classées Seveso qui sont quasiment imbriquées dans une ville, on ne ferait plus ça aujourd'hui. Donc il faut gérer ce risque".

Sauf qu'en réalité, il y a déjà une réflexion en cours mais c'est long (comme une journée dans le brouillard de fumée d’usine).

Pourquoi des usines au milieu des habitations ?

À lire aussi
L'origine du feu serait extérieure à Lubrizol, selon l'entreprise. Rouen
Lubrizol : une réouverture de l'usine partielle et contestée

Eh bien en fait, c'est le contraire : ce sont les habitations qui sont venues grandir à côté de ces usines. Par exemple, l'usine Lubrizol à Rouen date de 1954. À cette époque, la ville ne ressemblait pas à celle d'aujourd'hui. Autre exemple : Feyzin, à côté de Lyon, entourée par ses raffineries. Là-bas, pas de pompe pour prendre de l’essence : il suffit d’inspirer très fort pour faire le plein.

Peu à peu, les zones urbaines ont grignoté du terrain. Il a donc fallu trouver de la place. Et des catastrophes comme celle d'AZF à Toulouse en 2001, enlacée d'immeubles d'habitation, a été une terrible leçon.

Depuis 2001, des leçons ont été tirées

Et Bruno Le Maire devrait le savoir. En plus du plan Seveso qui, depuis les années 1980, recense les sites industriels à risques, il y a eu, après AZF, un renforcement de la loi, notamment celle de 2003, qui prévoit de réaménager les logements à risque situés à côté d'une zone Seveso, voire de gérer les expropriations. Tout cela se met peu à peu en place, comme si une usine pourvoyeuse d'emploi et de croissance ne pouvait pas faire de mal, on y revient.

Le plus

Il concerne la disparition de nombreuses espèces d’arbre en Europe. Des 454 espèces d'arbres européens, 42% sont menacés d'extinction, alerte l'Union internationale pour la conservation de la nature. Le statut des espèces arboricoles n'avait encore jamais été évalué en Europe. Davantage d'insectes et de maladies touchent des arbres très communs, comme le marronnier. Autre danger : la multiplication des sécheresses, il ne fait pas bon d'être un arbre aujourd'hui.

La note

16/20 à la Suisse et au Canada. Deux pays dont les citoyens s'engagent. Ils étaient 500.000 derrière Greta Thumberg à Montréal vendredi, et plus de 100.000 samedi à Berne, la capitale Suisse. En France, des chiffres qui ne sont jamais atteints pour cette cause. En même temps, il faut dire que Mario Kart est arrivé sur portable, on verra le reste plus tard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rouen Usine Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants