1 min de lecture Société

Il y a 97 ans, l'attentat raté contre Clemenceau

REPLAY - Le 19 février 1919, l'anarchiste Émile Cottin fait feu à neuf reprises sur l'automobile du président du Conseil. Celui-ci est atteint par trois projectiles, sans être blessé mortellement.

>
Il y a 97 ans, l'attentat raté contre Clemenceau Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Marie Monier | Durée : | Date :
Marie Monier et Loïc Farge

Il est un peu plus de 8h30 ce 19 février 1919. Le quartier de Passy s'éveille à peine. Comme chaque matin, une limousine vient chercher le président du Conseil pour l'amener au ministère de la Guerre. Comme chaque matin, elle s'apprête à descendre la rue Franklin, avant de rejoindre sur la gauche le boulevard Delessert. Mais ce jour-là quelques mètres plus bas, un homme rôde, discret. Il guette son passage. Il a même pris soin d'enregistrer le parcours du véhicule quelques jours plus tôt. Il sait, par exemple, qu'au moment de tourner au niveau du carrefour de Passy (l'actuelle place du Costa Rica), la limousine de Clemenceau va devoir freiner, gênée par la ligne de tramway. Cet homme s'appelle Emile Cottin. Il se dit anarchiste. Il a à peine 23 ans.

Lorsque le véhicule ralentit comme prévu, le jeune homme accélère le pas, dégaine son revolver et fait feu à dix reprises sur l'automobile. La voiture repart à toute allure. Clemenceau est blessé. Une balle a traversé son omoplate. Le tireur, lui, est brutalement assaillit par les passants sous le choc. Qui a voulu tuer "le Père de la Victoire" ? La police arrive sur les lieux à temps pour contenir la foule en colère, prête à exécuter Emile Cottin, racontent les journalistes sur place. Il sera jugé, condamné à mort puis finalement gracié. Clemenceau, lui, se remettra assez vite heureusement de cet attentat raté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Histoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants