1 min de lecture Océans

Il y a 120 ans naissait Anita Conti, la première femme océanographe française

C'est entre les deux guerres mondiales que cette autodidacte a dressé les premières cartes de pêche, alors qu'on ne disposait à l'époque que de cartes de navigation.

Anita Conti, première femme océanographe française, en 1993
Anita Conti, première femme océanographe française, en 1993 Crédit : JOEL SAGET / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

"J'ai su nager avant de savoir marcher", se plaisait-elle à rappeler. Anita Conti, née il a 120 ans dans l'Oise, a passé la plus grande partie de sa vie sur l'eau. Celle qui fut la première femme océanographe française a ainsi contribué à défendre le milieu marin, plusieurs décennies avant le commandant Jacques-Yves Cousteau. Ce qui lui vaut d'être saluée par Google ce vendredi 17 mai.

Sa notoriété, elle l'a notamment acquise en dressant les premières cartes de pêche entre les deux guerres mondiales, alors qu'on ne disposait à l'époque que de cartes de navigation. Son travail a notamment consisté à rationaliser les pratiques de pêche hauturière (ou pêche au large, ndlr).

Mais dès les années 1940, Anita Conti a commencé à alerter sur les effets de la pêche industrielle sur les ressources halieutiques (ressources vivantes, qu'elles soit animales ou végétales, des milieux marins, ndlr). C'est après avoir effectué des recherches en Afrique qu'elle améliore petit à petit les méthodes de pêche. Elle a même été à l'origine d'une pêcherie expérimentale de requins. 

Anita Conti mise à l'honneur par Google
Anita Conti mise à l'honneur par Google Crédit : Capture d'écran Google

Témoin privilégiée du monde marin, Anita Conti a lutté contre la malnutrition, en s'indignant du gaspillage à bord des bateaux. Elle a ainsi fait campagne pour la réutilisation des poissons jugés "indésirables" et rejetés morts à la mer. Elle a également été l'une des pionnières de l'aquaculture, en élevant des poissons uniquement pour nourrir les populations et repeupler les fonds marins. 

À lire aussi
Une tortue luth sur une plage de Guyane (illustration). animaux
Vendée : pourquoi des tortues luth s'échouent-elles sur les côtes ?

Quelques années avant sa mort (en 1997), Anita Conti a parrainé l'Estran Cité de la Mer, à Dieppe (Seine-Maritime), en 1993. Ce centre de culture scientifique et technique est dédié à la préservation et l'étude du littoral, à l'éducation à l'environnement et au développement durable, ainsi qu'à la réinsertion sociale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Océans Océanographe Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants