1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. IFA 2015 : la maison du futur sera hyper-connectée
2 min de lecture

IFA 2015 : la maison du futur sera hyper-connectée

REPLAY - Le grand salon européen de l'électronique se tient à Berlin jusqu'au 9 septembre. À côté des smartphones et tablettes en tout genre, l'électroménager y tient aussi une place importante.

Une machine à laver connectée présentée au salon IFA de Berlin, le 3 septembre 2015
Une machine à laver connectée présentée au salon IFA de Berlin, le 3 septembre 2015
Crédit : AFP / John MacDougall
La maison du futur sera hyper-connectée
00:03:07
Sophie Joussellin & Loïc Farge

Grand messe européenne de l'électronique, le salon IFA de Berlin a ouvert vendredi 4 septembre ses portes au public. Cette édition fait la part belle aux objets connectés, dont beaucoup de montres et d'électroménager intelligent. Tous les constructeurs ont franchi le pas. C'est même devenu standard d'ajouter du wifi ou du bluetooth aux appareils électro-ménagers. Le but, c'est de nous faciliter encore plus la vie. Exemple : vous êtes en route pour le travail, et vous vous rendez-compte que vos avez oublié de lancer votre machine à laver ? Vous le faites depuis une application sur votre smartphone.

Plus gadget : alangui sur votre canapé devant la télé, vous surveillez sur votre tablette la cuisson du poulet via la webcam du four connecté. Plus sérieusement, les appareils connectés sont capables de faire leur auto-diagnostic. Le lave-linge va ainsi vous prévenir qu'il n'y a pas assez de lessive ; le lave-vaisselle, que l'arrivée d'eau est débranchée. Si c'est une panne plus grave, le service réparation est prévenu aussi à distance.
Un autre constructeur pousse même le vice lui à faire dialoguer entre eux son lave-linge et son sèche-linge. Le premier indiquant au second quel type de linge il est en train de laver, pour que l'autre adapte son programme de séchage. Vous n'avez alors qu'à faire passer le linge d'une machine à l'autre.

Une seule limite : l'intérêt de l'hyper-connectivité

Il n'y a pas de limite technique. Tous les appareils peuvent interagir entre eux, et c'est presque sans fin. Vous glissez un capteur de sommeil sous votre matelas, il va sentir que vous vous êtes endormi. Il va alors éteindre à distance la lumière ou la télé. Il va adapter la température de la chambre pendant la nuit. Le matin, quand il va sentir que vous vous réveillez, il va déclencher la cafetière électrique. La limite, c'est l'intérêt que représente cette hyper-connectivité.

Il est difficile de dire si le consommateur est friand de ces produits high-tech et connectés, car c'est récent sur le marché. Selon une étude des professionnels de l'électroménager français, les consommateurs ont des attentes très rationnelles. Ils veulent bien de l'électroménager connecté si ça leur fait gagner du temps et si ça leur facilite vraiment la vie. Ce qui est curieux, c'est que cet électroménager n'est pas une affaire de jeunes geeks boutonneux.

À écouter aussi

L'objet connecté qui séduit le moins dans cette enquête, c'est la bouilloire : celle que vous mettez en route depuis votre smartphone en sortant du boulot pour que l'eau de votre thé soit chaude quand vous arrivez à la maison.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.