1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Idée vacances en France : la Vallée des Aldudes

Idée vacances en France : la Vallée des Aldudes

REPORTAGE - Entre nature, histoire et gastronomie, la Vallée des Aldudes offre à ses visiteurs un séjour dépaysant au coeur des montagnes basquaises.

La Vallée des Aldudes se divise en trois petits villages pour 1.000 habitants.
La Vallée des Aldudes se divise en trois petits villages pour 1.000 habitants.
Crédit : Denis Granjou /RTL
Idée vacances en France : la Vallée des Aldudes
02:42
Denis Granjou
Journaliste

Pour arriver dans la Vallée des Aldudes, une route d'une vingtaine de kilomètres sur la D948, à la sortie de Saint-Étienne-de-Baïgorry. Un périple dans une vallée encaissée à la végétation luxuriante, on longe un torrent, on croise d'anciennes mines d'or et on arrive chez Catherine. Elle est originaire de Belgique et a découvert la Vallée il y a 30 ans, depuis elle n'en est jamais repartie : elle est tombée littéralement amoureuse de ce petit pays. 

"Le paysage est impressionnant, il y a de magnifiques balades pédestres à faire, faciles pour les familles. Notre Everest à nous c'est le mont Adi, 1.453m je pense". La Vallée des Aldudes se divise en trois petits villages pour 1.000 habitants

La nature n'est pas le seul atout de cette vallée, la gastronomie y tient également une part très importante : on est au pays basque. Partout, des producteurs de fromages mais aussi des confituriers, sans oublier une pisciculture avec une truite d'exception, mais la star c'est Pierre Oteiza, un charcutier. 

Le Kintoa : le goût des Aldudes

C'est lui qui a fait renaître la race du cochon basque dans la vallée. Son nom : le Kintoa. "Il a la tête noire et le dessus du jambon noir, le corps blanc. Il y en a d'autres qui ont de grosses tâches sur le dos". Un cochon qui vit en quasi-liberté dans la montagne, où nous conduit Pierre dans son petit utilitaire blanc. 

À lire aussi

Sur la route, on passe devant la ferme familiale où vit Pierre. Au sommet, on domine une multitude de collines vertes et arrondies et au loin on distingue le col de Roncevaux, en Espagne, où tomba Roland le neveu de Charlemagne en 778. La tradition veut qu'en redescendant la montagne, on déguste ce fameux jambon Kintoa "C'est un jambon qui est très persillé, la couleur rouge-noir... quand on le goute une fois on s'en souvient", décrit Pierre Oteiza.

Alors si vous aussi vous souhaitez découvrir ce lieu secret, sachez qu'il existe une quinzaine de gîtes et maisons d'hôtes, pour vous accueillir dans cette magnifique Vallée des Aldudes. 

La Vallée des Aldudes se divise en trois petits villages pour 1.000 habitants.
La Vallée des Aldudes se divise en trois petits villages pour 1.000 habitants.
Crédit : Denis Granjou /RTL
La Vallée des Aldudes se divise en trois petits villages pour 1.000 habitants.
Une vallée à taille humaine qui s'étire sur 30 kilomètres
Pierre Oteiza, charcutier basquais
Depuis le sommet, on peut apercevoir Roncevaux, où Roland le neveu de Charlemagne est décédé en 778
Le Kintoa, cochon basque
Pierre Oteiza a 10 boutiques de gastronomie basque en France
La Vallée des Aldudes se divise en trois petits villages pour 1.000 habitants. Crédits : Denis Granjou /RTL
Une vallée à taille humaine qui s'étire sur 30 kilomètres Crédits : Denis Granjou / RTL
Pierre Oteiza, charcutier basquais Crédits : Denis Granjou / RTL
Depuis le sommet, on peut apercevoir Roncevaux, où Roland le neveu de Charlemagne est décédé en 778 Crédits : Denis Granjou / RTL
Le Kintoa, cochon basque Crédits : Denis Granjou / RTL
Pierre Oteiza a 10 boutiques de gastronomie basque en France Crédits : Denis Granjou / RTL
1/1
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/