1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Hommages, cérémonies : ce que Michel Rocard voulait dans son testament
1 min de lecture

Hommages, cérémonies : ce que Michel Rocard voulait dans son testament

L'ancien Premier ministre avait rédigé un testament précisant ses dernières volontés. Et comme il le souhaitait, plusieurs hommages lui seront rendus.

L'ancien premier ministre socialiste, Michel Rocard, grand'croix de la Légion d'honneur.
L'ancien premier ministre socialiste, Michel Rocard, grand'croix de la Légion d'honneur.
Crédit : AFP / EVARISTO SA
Maxime Magnier & AFP

Décédé samedi 2 juillet à l'âge de 85 ans, Michel Rocard a profondément marqué la vie politique française, et plus encore, la gauche. Dès lors, avant sa mort, il avait souhaité pour ses funérailles "un hommage national aux Invalides avec allocution du président de la République, mais aussi de l'ancien secrétaire général de la CFDT Edmond Maire", comme l'expliquait ce dimanche matin Jean-Christophe Cambadélis à l'AFP. Justement, la cérémonie aura lieu ce jeudi 7 juillet à 12h, à l'hôtel des Invalides.

Il requérait également "une cérémonie au temple" protestant, laquelle devrait avoir lieu autour du 11 juillet, tout comme l'hommage "à Solferino", dont l'ancien Premier ministre demandait à ce qu'il soit accompagné d'une "intervention du Premier ministre Manuel Valls, de l'historien du PS Alain Bergounioux" et de Jean-Christophe Cambadélis lui-même, secrétaire général du Parti socialiste.

Enfin, le chef de file de la "deuxième gauche" sera incinéré dans la semaine à Paris, avant d'être inhumé à Monticello, en Corse, comme l'indique son fils Francis à l'AFP.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/