1 min de lecture Complot

"Hold-up" : la sociologue Monique Pinçon-Charlot se désolidarise du documentaire polémique

Monique Pinçon-Charlot, sociologue de gauche qui apparaît dans le documentaire "Hold-up", dénonce un "montage choc au service de l'émotion et de la colère".

Capture d'écran de la bande annonce du documentaire "Hold-Up" (Youtube)
Capture d'écran de la bande annonce du documentaire "Hold-Up" (Youtube) Crédit : Pierre Barnérias
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Le documentaire Hold-up suscite la polémique depuis sa sortie mercredi 11 novembre. Il prétend dénoncer les "mensonges et corruptions" de la gestion de la crise sanitaire, parlant de mesures liberticides, mais "finit par évoquer, dans la plus grande confusion, une conspiration mondiale", comme l'écrit Check News de Libération.

Un extrait, très partagé sur les réseaux sociaux, a particulièrement choqué : celui de la sociologue de gauche Monique Pinçon-Charlot qui compare le coronavirus à un "holocauste" visant à "éliminer la partie la plus pauvre de l’humanité, dont les riches n'ont plus besoin".

Monique Pinçon-Charlot revient elle-même sur son passage et explique sur Twitter "les regrets de (sa) présence" dans le documentaire. "Mon objectif de faire comprendre la gravité de notre avenir sur la planète m’a conduit à employer le terme inapproprié d’holocauste au lieu de celui d’extermination, et je vous présente mes excuses très sincèrement."

La sociologue dénonce une "instrumentalisation" de ses propos

Mais la sociologue s'en prend aussi au réalisateur et au producteur, qui n'auraient pas respecté leurs engagements à son égard, sans lui transmettre les extraits de son interview qui a duré une heure. Alors que son passage dans Hold-up ne dure que deux minutes. "Je suis stupéfaite par une instrumentalisation de mes quelques mots retenus au profit non pas d’une réflexion mais d’un montage choc au service de l’émotion et la colère !" Et d'ajouter : "Mes réflexions sont tronquées."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Complot Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants