1 min de lecture Guyane

Guyane : les manifestants quittent le centre spatial de Kourou

Un groupe d'une trentaine de personnes occupait la salle de réunion du centre spatial depuis le 4 avril.

Le directeur du Centre spatial de Kourou lors des mouvements sociaux en Guyane le 4 avril
Le directeur du Centre spatial de Kourou lors des mouvements sociaux en Guyane le 4 avril Crédit : jody amiet / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et Camille Kaelblen

Les manifestants qui occupaient le Centre spatial guyanais (CSG) depuis mardi à Kourou ont quitté les lieux mercredi 5 avril, se félicitant d'avoir effectué "une démonstration de force". Le 4 avril, le mouvement social avait pris de l'ampleur lorsqu'une trentaine de personnes avaient décidé de passer la nuit dans la salle de réunion du centre spatial.

Dans la journée du 5 avril, le Premier ministre Bernard Cazeneuve avait annoncé dans un entretien au journal France-Guyane la mise en place d'un "groupe de suivi" en Guyane pour "poursuivre les discussions" sur le plan d'aide proposé par le gouvernement et s'assurer de sa "mise en œuvre".

De son côté, la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts avait annoncé qu'une aide de 500 millions d'euros était prévue pour la collectivité territoriale de Guyane, sur le plan d'urgence d'un milliard d'euros annoncé le 1er avril et présenté en Conseil des ministres.

Dimanche 2 avril, le collectif de mobilisation avait rejeté le plan d'aide gouvernemental d'un montant d'1 milliard d'euros proposé par le gouvernement et demandé 2,5 milliards d'euros. Les manifestants ont ensuite revu leurs exigences à la hausse. Le 5 avril, ils réclamaient ainsi 3,1 milliards d'euros.

>
Guyane : blocage à l'entrée du Centre spatial Crédit Image : Jody Amiet / AFP | Crédit Média : Francis Kurta / AFP / AFPTV | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guyane Outre-mer Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants