1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grippe aviaire : la zone d'abattage préventif s'étend sur 36 nouvelles communes
1 min de lecture

Grippe aviaire : la zone d'abattage préventif s'étend sur 36 nouvelles communes

609 villes de France au total sont maintenant concernées par l'abattage des canard pour lutter contre la propagation de la maladie.

Un élevage de canards
Un élevage de canards
Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Benjamin Pierret & AFP

La liste s'étend. Selon un arrêté publié au Journal officiel mercredi 8 mars, 609 communes sont désormais concernées par l'abattage préventif des canards et des oies destiné à endiguer l'épizootie de grippe aviaire dans le Sud-Ouest de la France. 36 communes de plus que la semaine précédentes, 53 de plus qu'il y a quinze jours, d'après un décompte de l'AFP. 

Si le département des Landes reste le plus touché (5 communes supplémentaires, soit 265 au total), d'autres régions voient le nombre de leurs communes visées par l'abattage augmenté par ce nouvel arrêté : 6 communes en plus pour le Gers (161 en tout), 24 pour les Pyrénées-Atlantiques (130 en tout) et une dans les Hautes-Pyrénées (48 communes en tout). La Haute-Garonne, quant à elle, reste à 5 communes concernées. Repéré fin novembre sur des oiseaux sauvages, le virus H5N8 se propage depuis dans les élevages de palmipèdes du Sud-Ouest.

Un abattage en augmentation constante

Fin février il a été annoncé que 360.000 canards seraient euthanasiés durant le mois de mars, 600.000 sur un calendrier plus étalé. Il était alors question d'épargner 240.000 canards, répartis entre le Gers, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques. La France a lancé le 4 janvier une politique d'abattage massif et préventif de palmipèdes dans la zone, pour tenter d'enrayer cette épizootie, amenée au départ par les oiseaux migrateurs et souvent transmise par les déplacements d'animaux d'un élevage à l'autre. Au 3 mars, 373 foyers infectieux avaient été recensés dans des exploitations agricoles, en grande majorité dans les Landes, et 49 cas dans la faune sauvage. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/