1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grippe aviaire : "L'objectif est de stopper la contamination", assure le préfet du Tarn
1 min de lecture

Grippe aviaire : "L'objectif est de stopper la contamination", assure le préfet du Tarn

REPLAY - INVITÉ RTL - Jean-Michel Mougard, préfet du Tarn, est revenu sur l'abattage de 18.000 canards dans le sud-ouest le 2 décembre.

Un élevage fermé à cause de la grippe aviaire (Image d'illustration)
Un élevage fermé à cause de la grippe aviaire (Image d'illustration)
Crédit : AFP / Mehdi Fedouachi
Grippe aviaire : "L'objectif est de stopper la contamination", assure le préfet du Tarn
03:34
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Plusieurs mois après la dernière percée du virus de la grippe aviaire dans le sud-ouest de la France, cette nouvelle offensive, qui a touché des élevages de canard et qui ont contraint les éleveurs à abattre 18.000 canards dans le Tarn ce 2 décembre, est-elle plus virulente ? Au micro de RTL, Jean-Michel Mougard, préfet du Tarn, confirme. "Les animaux dont nous avons pu constater la contamination décède en deux-trois jours. L'objectif, c'est de stopper la contamination et donc, nous prenons toutes les mesures pour faire en sorte d'interdire les mouvements et de désinfecter ce qui doit l'être et de limiter cette contagion volatile. Le virus est extrêmement actif."

Le virus s'est d'abord installé dans le Tarn à cause d'oiseaux migrateurs. Le Gers et les Hautes-Pyrénées sont dorénavant touchés. Le préfet explique ce qui s'est exactement passé. "Un premier élevage (a été concerné) lundi, jeudi, nous avions le laboratoire et euthanasié l'ensemble des animaux. Ce même jour, un deuxième élevage de 13.000 canards a été touché."

Parmi ces 13.000 bêtes, "6.000 d'entre eux étaient partis la veille, avaient été acheminés pour gavage. C'est la raison pour laquelle dans ces trois départements (Tarn, Gers, Hautes-Pyrénées), nous avons aujourd'hui de la suspicion, pas encore de vérification. Il faut donc les contrôler."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/