2 min de lecture Économie

Grève : transports, hôtels, spectacles… Comment se faire rembourser ?

Trains annulés, pass Navigo inutilisés, frais de location pour des vacances annulées, la grève coûte cher aux voyageurs. Il existe malgré tout des dispositifs de remboursement mis en oeuvre, notamment par la SNCF.

Des agents de la SNCF à la gare de Lyon pendant la grève (illustration).
Des agents de la SNCF à la gare de Lyon pendant la grève (illustration). Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Au 18e jour de grève contre la réforme des retraites, les Français font leurs comptes et la facture commence à être salée. Billets de trains annulés, abonnements RATP inutilisés, frais de location pour des vacances avortées... Les coûts sont nombreux pour les usagers. 

Du côté de la SNCF, les clients qui annulent leur voyage ou voient leur train supprimé seront intégralement remboursés. Ceux qui échangent leurs billets pourront également le faire sans surcoût. Pour ceux qui ne sont pas transportés par la SNCF ou la RATP, Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, a de son côté demandé ce jeudi 19 décembre sur RTL le remboursement intégral pour les voyageurs. Un coût qu'elle estime environ à 100 millions d'euros pour deux semaines de grève

En pratique, pour les usagers franciliens, la demande de remboursement se fera via un site internet mis en place à la suite du conflit. Mais du côté de la RATP et la SNCF, rien n'est décidé avec précision. "Les modalités seront décidées après la fin du mouvement", a assuré au JDD le porte-parole de la SNCF Transilien. Même son de cloche du côté de la RATP qui souhaite "attendre la fin du conflit". Catherine Guillouard, la PDG de la RATP, a apporté un premier élément de réponse le 13 décembre dernier en assurant qu'il y aurait bien "un plan de remboursement du pass Navigo".

Pas d'indemnisation de la SNCF pour les hôtels

Théoriquement, la SNCF a le devoir d'assurer au moins un train sur trois et la RATP 50% du trafic en heure de pointe. Mais pour l'UFC-Que choisir, "pas question de regarder au cas par cas". L'association de consommateurs estime que "ce n'est pas à l'usager de justifier l'ampleur des difficultés subies pendant la grève". 

À lire aussi
Bruno Le Maire à l'Assemblée nationale le 19 mars 2020 entreprises
Coronavirus : Bruno Le Maire veut "éviter un naufrage" de l’économie

Mais la galère des remboursements ne se limite pas aux billets pour voyager, il y aussi les locations de logements de vacances ou les spectacles à la charge des usagers dont le voyage est annulé. À ce sujet, la SNCF n'est responsable que du trajet en train, pas de la location d'un logement ou de forfaits à ski par exemple. Les consommateurs lésés ne pourront donc obtenir aucune indemnisation de la part de l'entreprise ferroviaire en cas de voyage annulé. Il est de la responsabilité du client de vérifier si la grève est prévue dans les conditions d'annulation de la réservation d'un hôtel par exemple. 

Des gestes commerciaux parfois accordés

Mais selon Laurent Duc, de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie, "la grève n'est pas une condition suspensive" de la réservation. Il assure dans le JDD que "si le client a versé des arrhes, il les perd mais ne paiera pas le reste". S'il a versé un acompte, "il devra régler la facture selon les conditions générales de vente". En cas de grève de grand ampleur, les hôteliers peuvent parfois faire preuve de clémence en décalant une nuit par geste commercial. 

Concernant les spectacles réservés à l'avance, il n'y a pas de remboursement, sauf si vous avez contracté une assurance annulation. "Certains théâtres proposent des reports si les dates de programmation le permettent", tempère toutefois Isabelle Gentilhomme, déléguée générale du Syndicat national du théâtre privé, toujours dans les colonnes du JDD. Autrement dit, rien n'est obligatoire et tout se fait au cas par cas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Grève Réforme des retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants