1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grève des médecins : "Madame la ministre, écrivons ensemble cette réforme", demande Jean-Paul Ortiz
1 min de lecture

Grève des médecins : "Madame la ministre, écrivons ensemble cette réforme", demande Jean-Paul Ortiz

REPLAY - Le président de la confédération des syndicats, Jean-Paul Ortiz, a évoqué la grève des médecins qui traduit "un malaise profond au sein de la profession".

Marisol Touraine, à Paris, le 29 septembre 2014. (archives)
Marisol Touraine, à Paris, le 29 septembre 2014. (archives)
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Grève des médecins : "Madame la ministre, écrivons ensemble cette réforme", demande Jean-Paul Ortiz
00:11:47
Claire Gaveau & Stéphane Carpentier

Les médecins sont entrés en grève ce lundi 22 décembre pour manifester contre une réforme du système où ils sont mis de côté. Pour Jean-Paul Ortiz, président de la confédération des syndicats médicaux français, c'est un événement historique. "Cela traduit un malaise profond au sein de la profession médicale. Malaise qui n'a pas été pris en compte par le gouvernement. Les médecins n'ont pas l'habitude de faire grève la semaine de Noël... S'ils en arrivent là, c'est que la coupe est pleine", a-t-il déclaré.

On ne veut pas une médecine bureaucratisée et administrée

Jean-Paul Ortiz, président de la confédération des syndicats médicaux français

Si plusieurs causes sont évoquées avec en tête de liste le tiers-payant, Jean-Paul Ortiz rejette surtout une "médecine bureaucratisée et administrée". Surtout que les médecins sont d'accord pour une réforme du système de santé. La seule demande, être consulté. "Il faut la faire avec nous. Il faut réécrire cette loi de santé, ne pas la centrer sur les services de l'État mais la faire avec les médecins libéraux", a-t-il demandé avant d'interpeller Marisol Touraine : "Madame la ministre, écrivons ensemble cette réforme". 

Le tiers-payant généralisé est l'une des mesures pointées du doigt par les professionnels de la santé : "Il n'y a pas de problème d'accessibilité pour les populations défavorisées. Elles sont déjà couvertes par le biais de la CMU. Nous sommes d'accord pour un tiers payant social", a avancé le président de la confédération des syndicats alors que la ministre de la Santé parle d'une "justice sociale"

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/