1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Goussainville : des familles excédées par des ébats sexuels en plein air dans un quartier isolé
2 min de lecture

Goussainville : des familles excédées par des ébats sexuels en plein air dans un quartier isolé

Dans le quartier du Vieux-Pays de Goussainville (Val-d’Oise), plusieurs habitants ont fait état de couples venant régulièrement s’adonner à des pratiques sexuelles en extérieur ou dans leur voiture. Des incivilités qui seraient liées à la réputation de ce quartier de 300 habitants, considéré par beaucoup comme un "village fantôme".

Une rue de Goussainville, dans le Val-d'Oise, le 26 novembre 2013.
Une rue de Goussainville, dans le Val-d'Oise, le 26 novembre 2013.
Crédit : AFP / JOEL SAGET
Val d'Oise : des familles excédées par des ébats sexuels en plein air dans un quartier isolé de Goussainville
00:02:38
Des familles excédées par des ébats sexuels en plein air dans un quartier isolé de Goussainville
00:02:38
Micro générique Switch 795x530
Pierre-Louis Mauger

Les habitants du Vieux-Pays de Goussainville, dans le Val-d’Oise, sont excédés. La raison ? De nombreux couples viendraient y faire l'amour... en plein air, ou dans leur voiture !

Des mères de famille ont raconté dans les colonnes du Parisien avoir plusieurs fois surpris des couples en pleine action alors qu’elles étaient avec leur enfant. "Une fois, ma fille de 6 ans a entendu des cris et m’a demandé : que font-ils ?", a confié notamment l’une d’elles qui poursuit : "Quand je passe, je leur dis 'j’appelle la police' et ils ne réagissent pas !".

La situation durerait depuis plusieurs années, et elle est connue de tous les habitants. Cela s’expliquerait par le fait que ce quartier, déserté dans les années 1970 à cause des avions qui le survolent, a acquis une réputation de "village fantôme". Pourtant, 300 personnes y résident encore. "Voir des gens faire ça régulièrement devant chez soi, ce n’est pas agréable. En plus, ce ne sont jamais les mêmes personnes, ni les mêmes véhicules", confiait une autre habitante. Aujourd'hui, le Vieux-Pays de Goussainville fait fantasmer les adeptes des galipettes en public, les libertins et les exhibitionnistes.

Des investigations "en cours"

Pour essayer de régler le problème, la municipalité a déjà installé des plots en béton au bord de la route principale, pour empêcher les voitures de stationner. Mais ça n’a pas freiné les petits coquins qui maintenant n’hésitent plus à s'adonner à leur plaisir à d’autres endroits, comme le parc ou même sur la place principale.

Contacté par nos confrères, le cabinet du maire assure que des investigations sont "en cours" mais plaide "le fait isolé". Les habitants eux, souhaitent davantage de surveillance policière. Une demande entendue par la mairie qui promet d’augmenter les patrouilles et de renforcer l’éclairage public, dans le cadre d’un projet de réhabilitation du quartier prévu en 2023. 

Et pour tous ceux à qui cela pourrait donner des idées, il faut savoir que s’adonner à des pratiques sexuelles en public est passible d'une amende de 15.000 euros pour exhibition sexuelle et d'une peine allant jusqu’à un an de prison. "Même dans les voitures, si des personnes extérieures voient les actes, c’est considéré comme une exhibition", précise un juge cité par Le Parisien. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/