1 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : à Toulouse, des black blocs présents dans le cortège

La tension est montée dès le début de la manifestation des "gilets jaunes" à Toulouse, proclamée "capitale" du mouvement pour son 22e acte ce samedi 13 avril.

>
"Gilets jaunes" : Toulouse, capitale de l'acte 22 Crédit Image : Pascal PAVANI / AFP | Crédit Média : Le 12.45 | Date :
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

La tension est rapidement montée d'un cran à Toulouse. Moins d'une heure après le début du cortège, les manifestants se sont heurtés à des barrages policiers sur la grande avenue, point de départ du rassemblement menant au centre historique.

Très vite, les forces de l'ordre ont avancé pour réduire le périmètre, en lançant des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes. Des manifestants restaient sur place dans un face-à-face tendu, émaillé de tirs de projectiles vers les forces de l'ordre, d'autres se dispersant. Un engin de chantier a été incendié.


"Vous avez vu, tout se passait bien et ils nous gazent", s'est indigné Maxime Nicolle, une des figures du mouvement, venu en renfort dans la ville.


La présence de black blocs a été confirmée par les autorités. La préfecture de Haute-Garonne évoquant "la présence d'individus habillés en noir, masqués ou cagoulés, équipés, dans le cortège de la manifestation non déclarée". Ces derniers ont pris à partie les forces de l'ordre avec de multiple jets de projectiles et des feux d'artifices.

Toulouse, "capitale" des "gilets jaunes"

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 20 septembre 2018 écologie
Emmanuel Macron : ce que pense le président des marches pour le climat

La manifestation des "gilets jaunes", non déclarée, a été interdite d'accès à la place du Capitole, dans le centre historique, mais non sur le parcours où les premiers heurts ont éclaté.   

Pour ce 22e samedi consécutif d'action, Toulouse a été proclamée comme "capitale des 'gilets jaunes'" alors qu'Emmanuel Macron doit faire des annonces ces prochains jours. La semaine dernière, l'acte 21 avait rassemblé 22.300 personnes dans les rues en France, selon l'Intérieur, soit le plus faible décompte officiel depuis le 17 novembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Gilets jaunes Toulouse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants