2 min de lecture Artisanat

Géraldine, styliste : "J'aimerais grandir pour 'Demoiselles Rose'"

Installée à Longjumeau, dans l'Essonne, cette créatrice de sacs et d'accessoires, nourrit de "grandes ambitions" pour son commerce.

Armelle Levy La France et ses artisans Armelle Levy
>
Géraldine, styliste : "J'aimerais grandir pour 'Demoiselles Rose'" Crédit Image : Facebook.com/demoisellesrose | Crédit Média : Armelle Levy | Durée : | Date : La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy et Loïc Farge

Géraldine Beauvais pense, dessine et réalise chacun de ses sacs et porte-monnaie. Beaucoup sont inspirés de la lingerie, et plus particulièrement du corset. "Collections de boudoir, burlesque, glamour : je suis vraiment dans la féminité, dans l'effeuillage", explique-t-elle. Elle vient de faire une collection "Dita" (en référence à la danseuse Dita Von Tese, Ndlr). "C'est vraiment un univers qui me parle, c'est un petit bout de moi que je sème par ci par la", poursuit-elle.

Féminité et raffinement, voici ses maîtres mots. D’où le nom Demoiselles Rose. "Le mot demoiselles porte un 's' parce que toutes mes collections sont pour moi des demoiselles. Et rose c'est en référence avec cette fleur qui est le symbole de la féminité", décrypte Géraldine. "Beaucoup d'hommes s'arrêtent aussi devant mon stand avec leurs femmes, ils sont intéressés par mes créations, parce que je pense que ça laisse suggérer quelque chose d'un peu intime, sans vulgarité (...) Cela reste toujours dans les sous-entendus très délicats", raconte-t-elle.

En fait, il y a autant de demoiselles que de variétés de roses. Chaque pièce est unique. "Cela m'agace profondément de faire deux fois la même chose", concède-t-elle en riant. "Beaucoup d'artisans doivent être comme moi. J'ai besoin de me réinventer à chaque création", assure-t-elle encore.

Géraldine Beauvais dans son atelier "Demoiselles Rose"
Géraldine Beauvais dans son atelier "Demoiselles Rose" Crédit : Demoisellesrose.com
À lire aussi
Vue de Notre-Dame de Paris depuis l'intérieur, le 15 mai 2019 patrimoine
Incendie de Notre-Dame : trois mois après, quel bilan ?

Géraldine a grandi dans un univers artistique et manuel. Ses grands-mères lui ont appris la couture, le crochet et le tricot. C'est tout naturellement qu'elle a fait l'École Boulle, spécialisée dans l'ameublement et la tapisserie. Un jour, elle a eu la révélation, dans une boutique de loisirs créatifs, quand elle a vu un fermoir de sac. "Je me suis dit : 'Ce fermoir m'inspire'. J'ai commencé à faire un sac, ça a plu. J'ai fait des petits marchés. c'est comme cela que je me suis lancée", avoue-t-elle.

"J'essaie toujours de trouver la petite touche qui va faire que la femme va se révéler", dit Géraldine. Nourrissant de "grandes ambitions", elle aimerait "accéder au luxe" et "pouvoir avoir sa boutique avenue Montaigne. Elle aimerait "grandir pour 'Demoiselles Rose'". Vous pourrez en tout cas la rencontrer et voir toutes ses créations au Marché des artisans d'art, et au marché de Noël des Champs-Élysées à partir du 10 décembre. Tout à côté de l'avenue Montaigne et de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Artisanat Made in France Artisans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785888897
Géraldine, styliste : "J'aimerais grandir pour 'Demoiselles Rose'"
Géraldine, styliste : "J'aimerais grandir pour 'Demoiselles Rose'"
Installée à Longjumeau, dans l'Essonne, cette créatrice de sacs et d'accessoires, nourrit de "grandes ambitions" pour son commerce.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/geraldine-creatrice-de-sacs-et-accessoires-j-aimerais-grandir-pour-demoiselles-rose-7785888897
2016-11-21 11:53:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qZrs4E63i87TS7VqyOzoCg/330v220-2/online/image/2016/1121/7785893556_un-sac-de-la-marque-demoiselles-rose.jpg