1 min de lecture Environnement

"Garges clean challenge" : des jeunes relèvent le défi de nettoyer leur cité

Chaque jour, à Garges-lès-Gonesse, plusieurs jeunes nettoient leur quartier tout en étant sensibilisés aux enjeux environnementaux. Une initiative qui pourrait se développer dans d'autres villes.

Garges-lès-Gonnesse et d'autres villes du Val-d'Oise se sont lancées le défi
Garges-lès-Gonnesse et d'autres villes du Val-d'Oise se sont lancées le défi Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

"Prendre soin de son quartier, c'est prendre soin de soi-même". Depuis le 30 juillet, l'association Espoir et Création a lancé le #GargesCLeanChallenge. Le principe ? Réunir, chaque jour, une dizaine de jeunes et les faire nettoyer leur quartier de Garges-lès-Gonesse. Ils ramassent donc de nombreux déchets, particulièrement des mégots de cigarette et des bouteilles d'alcool. Une occasion, pour l'association, de leur apprendre qu'une canette de soda met en moyenne 100 ans avant d'être absorbée par la nature. 

Une fois la journée finie, ces jeunes nominent un autre quartier qui doit s'y mettre à son tour, et ainsi de suite. L'objectif est de nettoyer mais également de sensibiliser les plus jeunes au respect de l'environnement. 

Le bilan est plutôt positif. Sur sa page Facebook, l'association a salué les encouragements des parents et des passants et a déclaré être "fière de véhiculer une image positive de notre jeunesse". Espoir et Création a invité d'autres villes à participer avec le hashtag #MaCitéVaBrillerAvec. Au Parisien, Hind Ayadi, la fondatrice, a notamment déclaré avoir défié des associations à  "Argenteuil, Stains et Marseille". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Associations Déchets
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants