1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. France-Pologne : une affiche particulière pour les habitants de Dourges, surnommée la "ch'tite Pologne"
1 min de lecture

France-Pologne : une affiche particulière pour les habitants de Dourges, surnommée la "ch'tite Pologne"

REPORTAGE - Dans cette commune de 6.000 habitants, beaucoup sont des descendants d'immigrés polonais venus travailler dans les mines du nord de la France.

Daniel Ratajczak, 82 ans, ancien mineur de fond pendant 35 ans
Daniel Ratajczak, 82 ans, ancien mineur de fond pendant 35 ans
Crédit : RTL
France-Pologne : une affiche particulière pour les habitants de Dourges, surnommée la "ch'tite Pologne"
00:04:40
Antoine Decarne - édité par Guillaume Dosda

À Dourges (Pas-de-Calais), le match France-Pologne de cet après-midi sera particulier pour les descendants de mineurs polonais. C'est au marché de Noël, sur la place du village, que tout va se passer : "Notre cœur est en Pologne, mais nous sommes Français avant tout." Sur les 25 chalets installés, six sont uniquement dédiés aux huit associations polonaises de cette commune de 6.000 habitants.

Les racines polonaises sont primordiales selon Tony Franconville, le maire de Dourges : "Il y a une centaine d'années, il y avait plus de la moitié de la population qui était polonaise. Il y a un nom qui ressort beaucoup, c'est la "ch'tite Pologne". En effet, les descendants sont encore nombreux, comme l'explique Edmond Oszczak, à la tête du collectif des Polonais de la région : "Dans les Hauts-de-France, on considère qu'un habitant sur huit est d'origine polonaise, soit 500.000 habitants".

À Dourges, tout est polonais : l'église polonaise est classée à l'Unesco, la chorale et la danse polonaises ou encore la charcuterie et la pâtisserie. Alors forcément, le match a une grande importance pour les habitants…
Le match entre la France et la Pologne sera encore plus particulier car il a lieu ce dimanche 4 décembre, le jour de la Sainte-Barbe, la fête des mineurs. Un moment célébrer chaque année notamment au Stade Bollaert, l'antre du RC Lens, notamment Daniel Ratajczak, qui a passé "35 ans dans la mine". Pas facile donc pour eux de se prononcer sur le résultat de ce match.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire