1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Finistère : la barbe interdite aux pompiers pour des raisons de sécurité
1 min de lecture

Finistère : la barbe interdite aux pompiers pour des raisons de sécurité

VU DANS LA PRESSE - Le Service d'incendie et de secours du département a publié une note contraignant l'ensemble des pompiers à se raser le visage pour plus de sécurité.

Des sapeurs-pompiers (illustration)
Des sapeurs-pompiers (illustration)
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Florine Boukhelifa

Un impératif qui passe mal auprès de certains soldats du feu. Le Service d'incendie et de secours (Sdis) du Finistère a publié une note dans laquelle il contrait l'ensemble des pompiers, professionnels et volontaires, à se raser la barbe.

Selon le colonel Sylvain Montgénie, il s'agit surtout d'une question "de sécurité". Interrogé par Ouest-France, le patron des pompiers du Finistère indique que la décision a été prise "au niveau national." "Pour que les masques appareils respiratoires isolants soient bien étanches aux fumées, il faut qu’ils soient posés sur une peau rasée. Cela vaut aussi pour les masques chirurgicaux", a-t-il expliqué au quotidien.

Une demande formelle fustigée par Fabrice Le Ven. Ce volontaire dénonce un empiétement des libertés individuelles : "On fait la morale à des personnes portant la barbe depuis 20 ou 30 ans. On vit à quelle époque ?" L'homme, qui est également à la CGT pompiers, estime qu'il existe d'autres priorités, notamment remplacer les "tenues obsolètes."

Pas de départ en intervention pour les réfractaires

Aucune possibilité de passer entre les mailles du filets. Les pompiers qui ne souhaitent pas se séparer de leur barbe "ne partiront pas en intervention tant qu'ils la porteront", indique la présidente du Sdis, Nicole Ziegler. De son côté, le colonel Montgénie se montre rassurant sur un éventuel manque de pompiers : "les secours viendront d’autres casernes."

À écouter aussi

Parmi les réfractaires, nombreux sont des volontaires qui représentent 80% des effectifs. Également interrogé par le journal, un pompier expérimenté se désole des possibles conséquences : "Dans certains centres de secours, il n'y aura plus d’intervention, voilà ce qui va arriver."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.