1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fin de vie : le Sénat rejette la proposition de loi après l'avoir vidée de sa substance
1 min de lecture

Fin de vie : le Sénat rejette la proposition de loi après l'avoir vidée de sa substance

Les sénateurs avaient notamment dit non à l'instauration d'un droit à un endormissement pour les malades en phase terminale.

Une chambre d'hôpital à Bichat, à Paris. (Illustration)
Une chambre d'hôpital à Bichat, à Paris. (Illustration)
micros
La rédaction numérique de RTL

Le Sénat a rejeté mardi 23 juin en première lecture la proposition de loi fin de vie, alors que sa partie la plus à droite avait supprimé notamment l'instauration d'un droit à un endormissement pour les malades en phase terminale.

Le texte fera la navette entre les deux chambres

Le texte contre lequel ont voté 196 sénateurs, l'ensemble de la gauche, mais aussi des sénateurs de droite ou du centre, alors que 87 ont voté pour, repartira en deuxième lecture à l'Assemblée nationale où il avait été adopté à une très large majorité en mars.

Quelques jours après la décision controversée de la Cour européenne des droits de l'homme d'autoriser l'arrêt des soins prodigués à Vincent Lambert, les sénateurs avaient rejeté il y a une semaine des amendements à la proposition de loi sur la fin de vie qui autoriseraient une "aide active à mourir".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/