1 min de lecture Emmaüs

Fichage de Béziers: Emmaüs tacle Robert Ménard

L'association Emmaüs défend "l'accueil inconditionnel que l'on s'appelle Ali ou Robert... de Béziers ou d'ailleurs".

Robert Ménard, le maire de Béziers
Robert Ménard, le maire de Béziers
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les "vilains calculs" de Robert Ménard sont dans le viseur du mouvement fondé par l'Abbé Pierre. Dans une affiche dévoilée vendredi, Emmaüs a voulu rappeler qu’il pratique "depuis plus de 60 ans, l'accueil inconditionnel dans ses 117 communautés, sans distinction de religion, d'origine, de couleur de peau ou d'orientation sexuelle", et invite l'élu de Béziers à "en prendre de la graine".

Affiche d'Emmaüs

"Cette riposte du Mouvement Emmaüs face à un comportement indigne d’un élu de la République s’inscrit dans la plus pure tradition des coups de gueule de l’Abbé Pierre", explique Thierry Kuhn, président Emmaüs France. "Se livrer pour un édile à des pourcentages, même au doigt mouillé, sur la confession des enfants accueillis dans les écoles de la République constitue une faute grave", explique dans un communiqué le mouvement, pour dénoncer "ce franchissement de la ligne jaune". 

Robert Ménard avait indiqué que 64,6% des élèves inscrits en primaire et en maternelle étaient de confession musulmane. Le fondateur de Reporters Sans Frontières a reconnu qu'il n'avait pas le droit de procéder à ce calcul. En France, les statistiques ethniques ou traitant des orientations religieuses sont interdites depuis 1978

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmaüs Béziers Robert Ménard
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants