2 min de lecture Féminisme

Féminisme : pourquoi les sorcières ont fait leur grand retour ?

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin revient sur une actualité oubliée de 2019. Une information qui n’a pas fait la une mais qui l’aurait peut être mérité. Aujourd’hui, le retour des sorcières. Longtemps considérées comme maléfiques, les sorcières sont aujourd’hui des égéries féministes qui remporte beaucoup de succès.

micro générique Ça s'est aussi passé en 2019 Jean-Mathieu Pernin
>
Féminisme : pourquoi les sorcières ont fait leur grand retour ? Crédit Image : M6/Laura Geisswiller | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Louis Rigaudière

Cette année, vous êtes peut-être passé à côté du retour des sorcières. Pas de panique, il est inutile de se ruer sur des crucifix et pal en argent. On parle plutôt d'un symbole d'affirmation féministe. Une véritable réhabilitation qui a atteint son point d'orgue le 2 novembre dernier où 200 personnalités françaises s’associaient à une tribune intitulée : "Sorcières de tous les pays, unissons-nous". 

Parmi les signataires: Charlotte Gainsbourg, Muriel Robin ou encore Marlène Schiappa. Toutes voulant dénoncer le caractère misogyne des chasses aux sorcières du passé et dressant un parallèle avec toutes celles qui se battent aujourd'hui pour le droit des femmes. 

Mona Chollet a enquêté sur ce personnage de la sorcière et pour elle, il s'agit bien d'une figure féministe. "Pour beaucoup de femmes aujourd'hui ça cesse d'être péjoratif. Il peut y avoir une provocation, c'est-à-dire endosser l'idée de la mauvaise femme. On est toutes à un moment ou à un autre des mauvaises femmes, car la voie de la bonne féminité est une voie très étroite. On a intégré toutes ces images de la mauvaise femme à laquelle il ne faut surtout pas ressembler", explique-t-elle. 

Un symbole du mouvement féministe

Avec son livre "Sorcière, la puissance invaincue des femmes", la journaliste Mona Chollet a signé un des best-sellers français de l'année puisqu'elle en a écoulé près de 120.000 exemplaires. Un ouvrage devenu une référence pour de nombreuses féministes dénonçant le martyr de milliers de victimes survenu en Europe entre le XVIème et le XVIIème siècle. 

À lire aussi
Le palais de l'Élysée en novembre 2018 (illustration) politique
71% des Français souhaitent une femme présidente de la République, selon un sondage

De démoniaque, la sorcière est devenue victime et voilà pourquoi elle est, depuis les années 70 aux États-Unis et aujourd'hui en France, devenue un symbole des mouvements féministes. Elle est l’emblème des violences faites aux femmes et des pressions exercées sur elles. Très loin de la bonne ménagère pimpante, de "Ma sorcière bien-aimée", on l'aime pour sa force, sa liberté et son indépendance et connaît un vrai succès auprès des plus jeunes. 

"Aujourd'hui, on mesure l'ampleur des violences"

L'égalité salariale et la représentativité en politique ne sont plus les seuls combats et l'actualité suffit pour s'engager. "Aujourd'hui, on mesure l'ampleur des violences, l'ampleur des féminicides. Il y a eu plusieurs affaires marquantes au fil des années. Il y a non seulement l'affaire en elle-même, mais en plus les réactions tout autour. C'est-à-dire les commentaires qui montrent à quel point il y a encore tellement de résistance à faire connaître ces violences" ajoute Mona Chollet. 

Blanche-neige et son ennemi à verrue n'ont plus lieu d'être, aujourd'hui la sorcière est 2.0 et son chaudron sort moult potions politiques. Quelques maléfices pour faire évoluer les mentalités. La sorcière n'a pas fini de faire parler d'elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Féminisme Marlène Schiappa Sorcellerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants