1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Féminicides : des applications pour sauver des vies
1 min de lecture

Féminicides : des applications pour sauver des vies

App-Elles, Garde Ton Corps... Alors que les féminicides se multiplient en France, des applications sont créées pour éviter que de nouveaux drames se produisent.

Une application contre les féminicides
Une application contre les féminicides
Crédit : Capture M6Info
Féminicides : des applications pour sauver des vies
00:01:40
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Depuis le début de l'année, 73 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon. Souvent, elles avaient porté plainte contre eux sans pour autant avoir été protégées.

Pour éviter de nouveaux drames, des applications sont maintenant proposées pour tenter d'aider les femmes victimes de violences. C'est le cas de App-Elles. L'application créée par Diariata N'Diaye est entièrement gratuite et permet de prévenir ses proches en cas de danger.

"Avec le bracelet qui est relié par Bluetooth à l'appli je fais un appui long et une alerte est envoyé à mes trois proches de confiance. À partir du moment où l'alerte est envoyée, mes trois personnes de confiance entendent ce qu'il se passe et elles ont le suivi GPS en temps réel", explique à M6 Diariata N'Diaye. Lancée il y a quatre ans à Nantes, l'application compte désormais près de 6.000 utilisateurs.

Partout en France, ces dispositifs se développent. Comme à Aix-en-Provence avec Garde Ton Corps. Particularité : des établissements partenaires jouent aux anges gardiens. Si une femme se sent menacée, elle peut alors se réfugier dans un bar ou un restaurant tout proche. "Elle montre son téléphone et tout de suite le portier la fait rentrer", détaille Mickaël Couliblay, le gérant de Barberousse, un bar partenaire.

À lire aussi

La solidarité pour ne plus se sentir démunie. "Ce qui est important, c'est de pouvoir être vraiment en symbiose, en communauté. C'est vraiment ce qu'on essaye de mettre en place avec Garde Ton Corps : oser parler et communiquer", explique Pauline Vanderquand, créatrice de l'application. Entièrement gratuit, le dispositif est financé par la municipalité d'Aix-en-Provence. Objectif : l'étendre à un maximum de villes.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/