1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Faut-il favoriser l’accueil des étrangers en zone rurale ?
1 min de lecture

Faut-il favoriser l’accueil des étrangers en zone rurale ?

INVITÉS RTL - Emmanuel Macron plaide pour une meilleure répartition géographique sur l’ensemble du territoire. La droite et l'extrême-droite sont vent debout contre la proposition qui pourrait figurer dans le futur projet de loi immigration.

Emmanuel Macron, le 12 septembre 2022
Emmanuel Macron, le 12 septembre 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Faut-il favoriser l'accueil des étrangers en zone rurale ? Aurélien Taché et Mathieu Lefèvre sont les invités de Yves Calvi
00:07:11
Yves Calvi_
Yves Calvi

Emmanuel Macron plaide pour une meilleure répartition géographique sur l’ensemble du territoire. Lors d'une rencontre avec les préfets vendredi, le chef de l’État a exprimé son souhait d’une meilleure répartition des étrangers dans les "espaces ruraux, qui eux sont en train de perdre de la population". La droite et l'extrême-droite sont vent debout contre la proposition qui pourrait figurer dans le futur projet de loi immigration. Pour en débattre dans le studio de RTL ce lundi 19 septembre, Aurélien Taché, député du Val-d'Oise et Mathieu Lefèvre, député Renaissance du Val-de-Marne.

"Orienter les gens sans accompagnement notamment en zone rurale, ça ne fonctionne pas, car vous n'avez pas les associations pour leur donner des cours de français, pour les accompagner et pas d'emploi tout simplement. Le taux d'emploi dans ces zones-là ne va pas du tout. C'est une catastrophe. Vous avez des gens qui s'enferment dans le RSA. C'est le contraire de ce que devrait faire une politique d'immigration", estime Aurélien Taché, qui souligne que "l'insertion professionnelle doit être au cœur" de cette politique.

De son côté, Mathieu Lefèvre estime que la politique migratoire de la France n'est pas efficace car "nous avons plus d'étrangers en situation irrégulière que les autres pays européens" et qu'elle n'est pas humaine vis-à-vis des réfugiés politiques car "ce n'est pas en continuant à ghettoïser un ensemble de populations dans des zones urbaines qui concentrent extrêmement de misère et de pauvreté qu'on va parvenir à les intégrer". Aussi le député plaide pour "plus d'humanité pour les étrangers que nous devons accueillir en France, une meilleure intégration par le travail et la langue pour ceux qui souhaitent s'intégrer et acceptent les valeurs de la République mais aussi plus de fermeté avec ceux qui ne respectent pas nos valeurs".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Actu