1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Fabrice Luchini, prophète à Venise", décrypte Pascal Praud
1 min de lecture

"Fabrice Luchini, prophète à Venise", décrypte Pascal Praud

REPLAY - ÉDITO - À la Mostra, le comédien de 63 ans a obtenu samedi 12 septembre le prix du meilleur interprète masculin pour son rôle dans "L'Hermine". Encore une récompense obtenue hors de France...

Pascal Praud
Pascal Praud
Crédit : RTL
"Fabrice Luchini, prophète à Venise", décrypte Pascal Praud
01:13
"Fabrice Luchini, prophète à Venise", décrypte Pascal Praud
01:12
Pascal Praud & Loïc Farge

"Luchini a du talent : premier handicap. Il ne joue pas au Théâtre des Amandiers mais remplit les salles du privé : deuxième handicap. Il ne s'affiche pas en homme de gauche, mais plutôt comme un intello anarchiste de droite tendance Céline : troisième handicap, mais celui-là est rédhibitoire", énumère Pascal Praud. "Quand on est comédien, on avance le cœur en bandoulière, la bonne conscience en bandoulière", s'amuse-t-il.

"Luchini est un sceptique, dupe de rien, revenu de tout. Seule la littérature, les auteurs, les textes l'intéressent", ajoute le journaliste. "C'est un soliste, il a du succès, il est populaire et brillant : évidemment ça agace les collègues, les jaloux, les atrabilaires qui fustigent son art", analyse-t-il, rappelant les formules "Il en fait trop ! " et "C'est toujours la même chose !"

Luchini est exceptionnel. Au pays de l'égalité, cela ne pardonne pas !

Pascal Praud

"Il y a cette critique qu'on a servie à Jean-Paul Belmondo ou à Philippe Noiret : 'Il fait du Luchini'. Ben oui, il ne fait pas du Tartempion !", martèle Pascal Praud. "Luchini est exceptionnel. Au pays de l'égalité, cela ne pardonne pas", conclut-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/