1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Euro 2016 : "Trois faits de match" ont fait triompher la France, selon Lizarazu
1 min de lecture

Euro 2016 : "Trois faits de match" ont fait triompher la France, selon Lizarazu

INVITÉ RTL - Bixente Lizarazu analyse la victoire de la France face à l'Allemagne en demi-finale de l'Euro 2016.

Euro 2016 : "les trois faits de match" qui ont fait triompher la France, selon Lizarazu
Euro 2016 : "les trois faits de match" qui ont fait triompher la France, selon Lizarazu
Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Euro 2016 : "les trois faits de match" qui ont fait triompher la France, selon Lizarazu
07:58
Paul Véronique

Les Bleus seront bien en finale de leur Euro le 10 juillet face au Portugal de Christiano Ronaldo. La demi-finale contre l'Allemagne s'est parfaitement déroulée ce 7 juillet sur la pelouse du stade Vélodrome de Marseille. Si la Mannschaft a dominé la première mi-temps et le début de la seconde, ils n'ont pas été capables de tromper Hugo Lloris. Une nouvelle fois, l'homme du match s'appelle Antoine Griezmann. Il a jouté deux nouveaux buts à son tableau. Au compteur, il y en a désormais 6. L'attaquant de l'Atlético a déjà transformé un penalty au bout du temps additionnel de la première période pour une main de Bastian Schweinsteiger. Ensuite, il a profité d'une mauvaise relance de Joshua Kimmich à la 72e minute pour imposer sa marque.

"La réussite, elle a été du côté Français" annonce Bixente Lizarzu. Pour lui, "trois faits de match" ont joué en la faveur des Bleus. Déjà, le penalty transformé par Griezmann. "Il arrive dans un temps fort, après 25 minutes de domination allemande, le rouleau compresseur était en marche" explique Lizarazu. Or ce but juste avant la mi-temps va commencer à faire douter les Allemands. "C'est un premier coup derrière la tête", poursuit l'ancien champion du monde 1998. Deuxième fait de match : "la blessure de Boateng qui déséquilibre la défense allemande". Puis enfin "l'erreur commise par l'arrière droit Kimmich", qui permettra à Griezmann de réaliser son doublé.

Des événements qui feront douter les Allemands et, au contraire, galvaniseront les Français. Pour Bixente Lizarazu, "il y a des moments de psychologie pure dans les matchs". L'Allemagne a pris des "claques", la France a triomphé. Concernant Griezmann, l'ex-champion du monde ne tarit pas d'éloges. "C'est le héros de ce match, comme il l'a été contre l'Islande (…) Antoine Griezmann, c'est la guêpe : il vole, il vole puis il pique."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/