1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Euro 2016 : les premiers supporters violents passent au tribunal
2 min de lecture

Euro 2016 : les premiers supporters violents passent au tribunal

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Affrontement entre hooligans russes et anglais à Marseille le 11 juin pour l'Euro 2016 (illustration)
Affrontement entre hooligans russes et anglais à Marseille le 11 juin pour l'Euro 2016 (illustration)
Crédit : Valery HACHE / AFP
Les auditeurs ont la parole du 13 juin 2016
00:36:04
micros
La rédaction numérique de RTL

Euro-2016 - Les premiers supporters violents passent au tribunal

Plusieurs supporters impliqués dans les affrontements de samedi à Marseille passent devant le tribunal aujourd'hui, au 4e jour de l'Euro, lors duquel l'UEFA espère un retour au calme après un week-end terni par les violences. 

Au total, depuis vendredi, les autorités françaises ont procédé à 116 interpellations pour violences, qui ont donné lieu à 63 gardes à vue, trois expulsions du territoire et cinq interdictions d'entrée sur le sol français, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur communiqués tard dimanche soir. 

Point culminant de ces violences, les spectaculaires affrontements à Marseille samedi, en marge d'Angleterre-Russie (1-1). 

Dix personnes, des Anglais, un Autrichien, un Allemand, des Français et des Russes, étaient en garde à vue dimanche à Marseille et plusieurs sont renvoyés en comparution immédiate lundi. 

Les violences du week-end autour de l'Euro-2016 ont également entraîné un débat sur la consommation excessive d'alcool par les supporters, qui a poussé le gouvernement à réagir dimanche. 

"La vente, la consommation et le transport de boissons alcoolisées" seront interdits "les veilles et jours de match et les jours d'ouverture des fan zones dans les périmètres sensibles", a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, sans préciser de quelles zones il s'agit.  

Dans la foulée de cette instruction donnée aux autorités locales, le préfet du Rhône a annoncé ce matin l'interdiction de la vente d'alcool à emporter aux supporters les jours de match dans l'agglomération de Lyon, l'une des dix villes hôtes. 

Lyon accueille lundi soir son premier match, Belgique-Italie à 21H00 dans son nouveau stade de 59.000 places construit en périphérie de la ville, à Décines-Charpieu. Des milliers de supporters belges et italiens sont attendus. 

Autorités françaises et instances du foot semblent décidées à afficher leur fermeté après les violences du week-end, qui ont considérablement écorné l'image du troisième événement sportif mondial. 

L'UEFA a prévenu dimanche l'Angleterre et la Russie: elles risquent d'être disqualifiées de l'Euro si des violences telles que celles de Marseille se reproduisent. 

Invité des Auditeurs ont la parole à 13h05 : Sébastien Louis, historien, spécialiste des supporters radicaux en Europe.

À lire aussi

Faut-il disqualifier les nations en cas de violences de leurs supporters RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Faut-il disqualifier les nations en cas de violences de leurs supporters ?*
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/