2 min de lecture Économie

En guise d'augmentation, Whirlpool Amiens propose un sèche-linge à ses salariés

La proposition a provoqué la colère des syndicats, qui se sentent méprisés à quelques mois de la fermeture du site. La direction a finalement renoncé à cette offre.

>
En guise d'augmentation, Whirlpool propose à ses salariés... un sèche-linge Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date :
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson et Camille Kaelblen

À l'usine Whirlpool d'Amiens (Picardie), qui doit fermer en juin, les négociations annuelles obligatoires pour les augmentations ont tourné court mercredi 28 mars. La direction a suggéré d'offrir aux salariés... un sèche-linge, fabriqué sur le site.

Cette proposition a aussitôt suscité la colère des syndicats, qui ont le sentiment d'être méprisés quelques mois avant la fermeture. "Pour ça, ils sont innovants", ironise Tonio, délégué CGT Whirlpool d'Amiens. "Je n'ai jamais vu une société qui proposait un produit en échange d'une augmentation annuelle. Moi, je suis sur le cul", s'emporte-t-il au micro de RTL.

Selon le délégué syndical, les résultats de l'année ont pourtant été bons. Les syndicats réclamaient 700 euros mensuels. L'an dernier, ils avaient obtenu 4% d'augmentation de salaire.

À lire aussi
Des Gavottes consommation
Loc Maria produit un milliard de Gavottes par an

La direction renonce finalement à cette offre "innovante"

Le délégué CGT dénonce une manière pour l'entreprise de se débarrasser de produits obsolètes. "Ils se sont dit : 'On va les filer aux ouvriers, ils vont être contents et on n'aura pas besoin de leur donner d'augmentation'", s'insurge-t-il. Un délégués CGT a estimé le prix de ce sèche-linge à une centaine d'euros.

Face au tollé provoqué par cette annonce, la direction a finalement renoncé à cette offre "innovante". À l'issue de la négociation du 29 mars, Whirlpool a proposé à ses salariés "une prime de 100 euros pour les deux derniers mois", selon les informations du Courrier Picard. De leur côté, les représentants syndicaux réclament 250 euros de prime mensuelle. La prochaine réunion de négociation devrait avoir lieu le 19 avril.

Des machines à laver offertes en 2002

Ce n'est pas la première fois que Whirlpool propose ses produits aux salariés. En 2002, lorsque l'usine a arrêté de produire des machines à laver, la direction en a offert une aux employés, rapporte Le Courrier Picard.

En janvier 2017, la multinationale américaine avait annoncé la fermeture du site d'Amiens, dont l'activité sera délocalisée à Lodz, en Pologne. Le site a été racheté par un industriel de la Somme qui s'est engagé à reprendre une partie du personnel.

La rédaction vous recommande


 

Lire la suite
Économie Salariés
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792822790
En guise d'augmentation, Whirlpool Amiens propose un sèche-linge à ses salariés
En guise d'augmentation, Whirlpool Amiens propose un sèche-linge à ses salariés
La proposition a provoqué la colère des syndicats, qui se sentent méprisés à quelques mois de la fermeture du site. La direction a finalement renoncé à cette offre.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/en-guise-d-augmentation-whirlpool-amiens-propose-un-seche-linge-a-ses-salaries-7792822790
2018-03-29 10:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wZs6Va5EzDUF3CWrAEwIUQ/330v220-2/online/image/2018/0329/7792823114_le-site-whirlpool-d-amiens-illustration.jpg