1 min de lecture Police

Présidentielle 2017 : les enquêteurs financiers en colère contre les candidats

INFO RTL - Dans une lettre adressée à la direction de la police nationale, les enquêteurs s'en prennent aux candidats à la présidentielle.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
En colère, les enquêteurs financiers de l'OCLCIFF écrivent leur désarroi Crédit Média : Guillaume Chièze | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze et Ludovic Galtier

Sous le feu des projecteurs depuis deux mois, les fonctionnaires de l'OCLCIFF - l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales - ont manifesté leur exaspération. Ils ont écrit au directeur général de la police nationale. Ce courrier de trois pages est une démarche rarissime. Encore plus quand elle émane d'un service aussi prestigieux que l'OCLCIFF.

25 fonctionnaires ont signé cette lettre pour exprimer d'abord leur désarroi : "Nous sommes considérés comme les parents pauvres de l'investigation", se désolent les enquêteurs financiers. Pourtant depuis 2 mois, le nom de l'OCLCIFF revient sans cesse dans l'affaire Pénélope Fillon, ou encore celle des assistants parlementaires du Front national. Ces super-flics croulent sous les dossiers - 130 enquêtes en cours - et déplorent le manque de fonctionnaires expérimentés.


L'autre cible de leur colère sont les candidats à l'élection présidentielle. "Nous avons été assimilés à la Stasi et aujourd'hui on nous menace de représailles", écrivent les fonctionnaires en faisant allusion entre autre à Marine Le Pen. La lettre n'est toujours pas arrivée sur le bureau du Directeur général de la police nationale, mais en haut lieu, le malaise est connu et pris en compte, assure un proche de la direction.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants