1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. En 1970, la France rend hommage au Général de Gaulle

En 1970, la France rend hommage au Général de Gaulle

REPLAY - Le 9 novembre 1970, Colombey-les-Deux-Église voyait une marée humaine venir rendre un dernier hommage au Général de Gaulle.

Le cerceuil du Général De Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises le 9 novembre 1970
Le cerceuil du Général De Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises le 9 novembre 1970
Crédit : sipa
En 1970, la France rend hommage au Général de Gaulle
04:07
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard
Animateur

En 1970, la musique pleure la séparation d'un groupe qui deviendra néanmoins éternel. Les Beatles mettent fin à une dizaine d'année de frénésie le 12 novembre. Trois jours plus tôt, la France perdait l'une des plus grandes figures de son histoire. Le Général de Gaulle s'est éteint le 9 novembre dans sa demeure de Colombey-les-Deux-Églises à près de 80 ans. Les phrases prononcées par le Général, entrées dans l'histoire, défilent alors dans l'inconscient collectif. "Paris outragée, Paris brisée, Paris martyrisée, mais Paris libérée". De la libération de Paris au putsch des généraux d'Alger en passant par "vive le Québéc libre", 50 ans d'histoire de France reviennent ainsi en mémoire. 

Une marée noire marche sur Colombey-les-Deux-Églises afin de se recueillir sur la tombe du héros de la Seconde Guerre Mondiale, du père de la Ve République. 70.000 personnes braveront parfois l'interdiction pour saluer une dernière fois Charles de Gaulle. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/