1 min de lecture Chauffage

Électricité : des mesures exceptionnelles de restriction ne sont pas écartées

Le gestionnaire du réseau électrique RTE a prévenu mardi qu'il pourrait être amené à prendre des mesures "exceptionnelles" allant jusqu'à des coupures programmées cet hiver pour assurer l'alimentation des foyers français.

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Marie Demeulenaere
et AFP

La France va-t-elle connaître des restrictions d'électricité cet hiver ? La situation est probable, selon le gestionnaire du réseau électrique RTE. Des arrêts de centrales non prévus ou des conditions climatiques hors normes "pourraient fragiliser l'alimentation électrique des Français" pendant les mois les plus froids, a indiqué RTE dans son bilan prévisionnel, ce mardi 7 novembre. 

La sécurité d'approvisionnement électrique du pays est particulièrement sensible l'hiver, du fait de la place importante de l'électricité dans le chauffage des Français. L'offre de production énergétique sera supérieure à celle de l'hiver dernier, lorsqu'un nombre important de centrales nucléaires d'EDF avait été fermé, souligne RTE. Toutefois, le gestionnaire du réseau a placé l'hiver qui arrive "sous surveillance", signifiant qu'il nécessitera une vigilance particulière.

Les mesures exceptionnelles qui pourraient être prises sont l'interruption de l'alimentation de gros consommateurs industriels volontaires ou encore une baisse de 5% de la tension sur les réseaux électriques. En tout dernier recours, RTE pourrait décider de coupures de courant momentanées, localisées et tournantes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chauffage Électricité Hiver
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants