1 min de lecture Professeurs

Éducation : "Les parents ne doivent pas se substituer aux professeurs", dit Audrey Akoun

INVITÉE RTL - Audrey Akoun, pédopsychiatre, explique quel comportement les parents doivent adopter pour ces premières vacances de l'année.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Éducation : "Les parents ne doivent pas se substituer aux professeurs", dit Audrey Akoun Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier Journaliste RTL

Douze millions d'élèves entament leurs premières vacances de l'année. Quinze jours de repos après la ferveur de la rentrée, une durée qui fait d'ailleurs débat. "Les vacances arrivent pour se reposer, recharger les batteries et vivre peut-être aussi autre chose en famille pour casser ce quotidien de travail", explique Audrey Akoun, pédopsychiatre à la tête du site La Fabrique à Bonheurs.

L'occasion aussi de faire une pause, dans son travail, mais aussi dans son évaluation scolaire. Si toutefois le début d'année à été difficile, les plus grands ont la possibilité de prendre des cours de soutien, ou de faire des stages. "Il ne faut pas hésiter à leur apporter de l'aide quand ils en ont besoin", précise Audrey Akoun.

Pour les petits, la pédopsychiatre conseille de ne pas en rajouter en plus des devoirs demandés pour la rentrée. "Les parents ne doivent pas se substituer aux professeurs", explique-t-elle. Les vacances sont aussi l'occasion de faire un point sur ce début d'année. "C'est le moment de passer du temps en famille et d'aborder ces questions-là au détour d'une activité, hors contexte scolaire", détaille Audrey Akoun.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Professeurs École Vacances
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants