1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. École : un élève sur deux se retient d'aller aux toilettes
1 min de lecture

École : un élève sur deux se retient d'aller aux toilettes

Les enfants n'osent plus aller aux toilettes à l'école, à cause de la propreté, le manque d'intimité, voire même parce que leur enseignant leur interdit.

Des enfants se rendent à l'école (illustration)
Des enfants se rendent à l'école (illustration)
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
École : un élève sur deux se retient d'aller aux toilettes
00:04:25
La revue de Presse du 25 septembre 2019
00:04:25
Amandine Bégot - édité par Nicolas Barreiro

Les enfants qui se retiennent d'aller aux toilettes pendant le temps scolaire, ce n'est pas nouveau certes, mais cela ne s'arrange pas pour autant. Plusieurs raisons sont énumérées dans la dernière édition du magazine Flush.

Il y a les problèmes de saleté évidemment, une maman raconte que son fils est tombé dans les toilettes tant le sol était glissant. Il a donc passé la journée trempé et sentait l'urine. Résultat : tout le mode se moquait de lui. Il y aussi le manque d'intimité à cause de portes qui ne se ferment pas ou d'absence de cloisons entre les urinoirs.

Mais il y a aussi des enseignants qui sont réticents à l'idée de laisser les petits aller aux toilettes. Un élève de primaire raconte : "si on va aux toilettes pendant la classe, c'est une croix". 

"De la maternelle à l'université, c'est la même chose", explique le président de la fédération des conseils de parents d'élèves, "aller aux toilettes est considéré comme s'échapper de la classe".

Une incidence sur les résultats

À lire aussi

Tout ça n'est pas sans conséquences pour le magazine Flush, chez presque un tiers des enfants, ces problèmes de toilettes auraient des répercussions sur leurs résultats scolaires. Rien d'étonnant, lorsqu'on a une envie pressante, forcément on est moins concentré.

Pire encore, les toilettes deviennent parfois le point de départ de la phobie scolaire, comme l'explique un médecin. Celle-ci touche aujourd'hui 5 à 6% des élèves. Consciente du problème, l'Assemblée nationale a créé l'an dernier un groupe de travail sur le sujet. 

Sa présidente, la députée de l'Eure envisage de proposer que les toilettes des élèves soient les mêmes que celles des adultes. "On fait subir aux élèves ce qu'aucun adulte n'accepterait au travail" dit-elle.

Le magazine explique que l'on pourrait s'inspirer de ce qui se fait au Japon. Là-bas, ce sont les enfants qui nettoient leurs toilettes. On y distribue des brosses et tout le matériel nécessaire. Ce n'est pas une punition ou une corvée, c'est plutôt vu comme une façon de responsabiliser chacun.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.