1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. DIAPORAMA - Cannes 2018 : les 8 moments où les femmes ont pris le pouvoir
1 min de lecture

DIAPORAMA - Cannes 2018 : les 8 moments où les femmes ont pris le pouvoir

Jury majoritairement féminin, montée des marches pour demander l'égalité salariale... Les femmes ont pris le pouvoir pendant la 71ème édition du Festival de Cannes. Revivez en images les moments les plus marquants de la quinzaine.

"Mesdames, mesdames, mesdames, mesdames... et messieurs, bonsoir !". Cate Blanchett, présidente du jury, a dédié son discours d'ouverture aux femmes.
"Mesdames, mesdames, mesdames, mesdames... et messieurs, bonsoir !". Cate Blanchett, présidente du jury, a dédié son discours d'ouverture aux femmes.
Crédit : Alberto PIZZOLI / AFP
"Mesdames, mesdames, mesdames, mesdames... et messieurs, bonsoir !". Cate Blanchett, présidente du jury, a dédié son discours d'ouverture aux femmes.
Cette année, le jury était majoritairement féminin. Avec la présidente Cate Blanchett, les actrices Kristen Stewart et Léa Seydoux, la scénariste Ava DuVernay et la chanteuse Khadja Nin ont eu la lourde tâche de départager les films en compétition.
Une montée des marches 100% féminine. Le 12 mai, pour demander l'égalité salariale, 82 actrices et réalisatrices ont monté ensemble les marches du Palais des festivals. Parmi elles : Agnès Varda, Cate Blanchett, Marion Cotillard, Salma Hayek...
Salma Hayek a demandé aux acteurs de faire un effort pour l'égalité salariale et de ne plus accepter de faire un film où les femmes sont moins bien payées.
C'est un petite rébellion sur la Croisette. Pour dénoncer le code vestimentaire strict, dont le port obligatoire des talons, l'actrice Kristen Stewart a enlevé ses chaussures avant de monter les marches, pendant le Festival de Cannes 2018.
Les actrices et la réalisatrice de "Rafiki" sont venues au festival de Cannes pour présenter leur film, censuré au Kenya pour "lesbiannisme".
En présence de la ministre de la Culture, Fraçoise Nyssen, les organisateurs du Festival de Cannes ont signé une charte pour la parité femmes-hommes dans les festivals de cinéma.
"Noire n'est pas mon métier". Menées par Aïssa Maïga, seize actrices françaises noires ont monté les marches du festival de Cannes 2018 ensemble pour dénoncer le racisme dont elles sont victimes dans le monde du cinéma.
"Mesdames, mesdames, mesdames, mesdames... et messieurs, bonsoir !". Cate Blanchett, présidente du jury, a dédié son discours d'ouverture aux femmes. Crédits : Alberto PIZZOLI / AFP
Cette année, le jury était majoritairement féminin. Avec la présidente Cate Blanchett, les actrices Kristen Stewart et Léa Seydoux, la scénariste Ava DuVernay et la chanteuse Khadja Nin ont eu la lourde tâche de départager les films en compétition. Crédits : Alberto PIZZOLI / AFP
Une montée des marches 100% féminine. Le 12 mai, pour demander l'égalité salariale, 82 actrices et réalisatrices ont monté ensemble les marches du Palais des festivals. Parmi elles : Agnès Varda, Cate Blanchett, Marion Cotillard, Salma Hayek... Crédits : Loïc VENANCE / AFP
Salma Hayek a demandé aux acteurs de faire un effort pour l'égalité salariale et de ne plus accepter de faire un film où les femmes sont moins bien payées. Crédits : James McCauley/Variety//SIPA
C'est un petite rébellion sur la Croisette. Pour dénoncer le code vestimentaire strict, dont le port obligatoire des talons, l'actrice Kristen Stewart a enlevé ses chaussures avant de monter les marches, pendant le Festival de Cannes 2018. Crédits : Valery HACHE / AFP
Les actrices et la réalisatrice de "Rafiki" sont venues au festival de Cannes pour présenter leur film, censuré au Kenya pour "lesbiannisme". Crédits : Arthur Mola/AP/SIPA
En présence de la ministre de la Culture, Fraçoise Nyssen, les organisateurs du Festival de Cannes ont signé une charte pour la parité femmes-hommes dans les festivals de cinéma. Crédits : Jean-François GUYOT / AFP
"Noire n'est pas mon métier". Menées par Aïssa Maïga, seize actrices françaises noires ont monté les marches du festival de Cannes 2018 ensemble pour dénoncer le racisme dont elles sont victimes dans le monde du cinéma. Crédits : Valery HACHE / AFP
1/1
Emeline Ferry

Un festival placé sous le signe des femmes. Première édition depuis l'éclatement du scandale Weinstein, ce 71ème Festival de Cannes était très attendu, et n'a pas manqué à ses promesses. Grâce au jury présidé par Cate Blanchett et aux actrices et réalisatrices engagées, un vent de révolution a soufflé sur la Croisette cette année.

Inégalités salariales, harcèlement sexuel, racisme...Les femmes du monde du cinéma n'ont pas hésité à prendre la parole pour dénoncer le sexisme du monde du cinéma. Samedi 12 mai, 82 femmes ont monté ensemble les marches rouges du Palais des festivals pour rappeler que depuis la création du festival en 1946, seules 82 femmes ont été retenues dans la course pour la Palme d'or, contre 1.688 hommes.


Alors que le festival s'achève ce samedi 19 mai, voici un retour en images sur les moments qui ont marqué cette 71ème édition.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/