2 min de lecture Découverte scientifique

"Dinosaure" marin : le plus vieux plésiosaure au monde découvert en Allemagne

Un squelette fossilisé découvert en 2013 en Allemagne a été identifié comme étant celui d'un plésiosaure, une sorte de dinosaure aquatique ayant survécu à la première extinction de masse.

Un hydrorion, une espèce de plésiosaure
Un hydrorion, une espèce de plésiosaure Crédit : Creative Commons / DiBgd
Nicolas Skopinski

Ne l'appelez pas dinosaure, ce terme lui étant en réalité impropre. Pourtant le plésiosaure a bel et bien vécu à l'époque où la Terre était peuplée de ses cousins reptiles géants. 

Il vivait dans les mers où il a proliféré grâce à ses capacités d'adaptation et à son moyen de locomotion qualifié de vol subaquatique, proche de la nage des tortues marines. Jamais les scientifiques n'avaient retrouvé un squelette aussi ancien.

Le plus fascinant chez cet animal, c'est sa capacité de résistance. Avant la grande extinction de masse des dinosaures - attribuée à l'impact d'une météorite dans le Nouveau-Mexique et à une activité volcanique exceptionnelle il y a 66 millions d'années - une première extinction avait eu lieu au Trias. Soit il y a près de 200 millions d'années.

À lire aussi
Deux dauphins en pleine mer (illustration). nature
Comme les humains, les dauphins ont-ils des points communs avec leurs amis ?

95 % des espèces marines avaient disparu, mais le plésiosaure avait survécu et son espèce s'était ensuite diversifiée à l'ère secondaire (après la première extinction).

Une espèce encore inconnue

Le spécimen, retrouvé par un particulier en Allemagne en 2013, est justement le premier individu de cette période d'explosion de l'espèce à avoir été découvert. 

"Sa position dans l'arbre des plésiosaures révèle que ce groupe s'était déjà diversifié au Trias et que plusieurs lignées ont résisté à l'extinction de masse entre le Trias et le Jurassique", explique le CNRS dans un communiqué euphorique

Le spécimen retrouvé appartient à une espèce encore inconnue. Les scientifiques estiment qu'il devait avoir environ un an et ont pu déduire que ces animaux avaient une croissance très rapide, typique des animaux au sang chaud

La clef du mystère du "monstre du Loch Ness" ?

C'est sûrement là, pointent les auteurs du rapport, que se cache le secret de la survie de l'animal lors de la première extinction.

"Ceci est en adéquation avec leur distribution puisque les plésiosaures se sont très vite dispersés mondialement grâce à l'efficacité de leur mode de propulsion. Capables de réguler leur température corporelle, ils ont pu s'aventurer en pleine mer et dans les eaux plus froides, résistant sans doute ainsi à l'extinction Trias-Jurassique."

Les partisans de la théorie du monstre du Loch Ness pensait que "Nessy" était le dernier plésiosaure du monde. De récentes études ont démontré que cela était impossible. À moins que ses capacités d'adaptation ne lui permettent de survivre quelque part...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Découverte scientifique Dinosaures Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791443433
"Dinosaure" marin : le plus vieux plésiosaure au monde découvert en Allemagne
"Dinosaure" marin : le plus vieux plésiosaure au monde découvert en Allemagne
Un squelette fossilisé découvert en 2013 en Allemagne a été identifié comme étant celui d'un plésiosaure, une sorte de dinosaure aquatique ayant survécu à la première extinction de masse.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/decouverte-du-plus-vieux-dinosaure-marin-du-monde-plesiosaure-allemagne-squelette-7791443433
2017-12-15 14:53:59
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WGSgL6No8-3mmEXsX_BcXA/330v220-2/online/image/2017/1215/7791445564_un-hydrorion-une-espece-de-plesiosaure.jpg