1 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : "On a notre vague" en psychiatrie, affirme Lucie Joly

INVITÉE RTL - Après les angoisses du confinement, il va falloir gérer celles du déconfinement. Les conseils de la psychiatre Lucie Joly.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Déconfinement : "On a notre vague" en psychiatrie, affirme Lucie Joly Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Thomas Sotto | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Camille Sarazin

Le déconfinement, quel stress ! Après le confinement et ses angoisses, il falloir gérer la peur du retour, même partiel, à la vraie vie. Pour Lucie Joly, psychiatre à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, "le confinement est une vraie épreuve psychique et une grande partie de la population a mis du temps à s'adapter, à trouver un équilibre."

"Maintenant est venu le temps du déconfinement tant espéré qui est devenu source d'angoisses", continue-t-elle. La nouvelle routine brisée, certains redoutent de sortir de chez eux. "Anxiété dans les transports, réadaptation au travail, peur d'être contaminé ou de contaminer quelqu'un de sa famille"... Les raisons sont multiples. 

"Cela va créer des nouvelles angoisses, comme de l'agoraphobie, à la sortie du confinement", assure la psychiatre. "Il va falloir faire un travail sur soi et ce que l'on appelle la résilience." Il faudra par exemple réinstaller des habitudes, des horaires fixes de lever, de coucher et de repas. On peut aussi faire de la méditation en pleine conscience ou de la relaxation, conseille Lucie Joly. 

"On a beaucoup de travail en ce moment", explique la psychiatre. "On a tous nos patients chroniques qui n'ont pas leur soin habituel depuis plus d'un mois, les familles qui n'ont pas pu faire leur deuil", mais aussi "les soignants éprouvés par cette crise sanitaire et puis les patients qui souffrent de stress post-traumatique", notamment les patients qui ont fait un long séjour en réanimation, "qui ont été confrontés à la mort". "On a notre vague psychiatrique".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants