2 min de lecture Confinement

1er mai : les fleuristes finalement autorisés à vendre du muguet

Les fleuristes estiment qu'ils auront perdu près de 350 millions d'euros pendant le confinement.

Un brin de muguet (Illustration)
Un brin de muguet (Illustration) Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
photo camille
Camille Sarazin et AFP

Le 1er mai a failli se dérouler sans muguet. Mais les 14.000 fleuristes français ont obtenu in extremis, ce jeudi 30 avril, le droit d'en vendre, malgré les mesures de confinement. Cette année, la vente de muguet aura lieu seulement en extérieur, devant les boutiques.

Dans un communiqué intitulé "le muguet aura porté bonheur aux artisans fleuristes !", la fédération des fleuristes se réjouit d'avoir obtenu auprès du Premier ministre l'autorisation de vendre le traditionnel brin porte-bonheur du 1er mai sur les pas-de-porte. Et ce, même si les magasins et commerces non alimentaires doivent rester fermés jusqu'au 11 mai pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

Les professionnels des fleurs avaient tout fait pour tenter d'obtenir une ouverture anticipée dès le 1er mai, mais le gouvernement a maintenu leur fermeture et interdit également les ventes à la sauvette de muguet, traditionnelles elles-aussi ce jour-là. Pour les fleurs coupées, seules les ventes par correspondance et les "drive" sont autorisés jusqu'à présent.

Le ministre de l'Agriculture, qui chapeaute la filière horticulture des producteurs de fleurs, avait initialement indiqué que les clochettes pourraient être achetées dans les magasins ouverts ce jour-là, alimentation, boulangeries ou autres bureaux de tabac. Cette déclaration avait soulevé un "tollé général chez les fleuristes", rappelle la fédération.

Une vente qui leur rapporte 7 millions d'euros

À lire aussi
Beaucoup de marchés de producteurs ont été annulés pendant le confinement (illustration). solidarité
Confinement : dans l'Aude, la Maison Paysanne épaule les producteurs

Les fleuristes estiment qu'ils auront perdu au total près de 350 millions d'euros durant les deux mois de fermeture obligatoire du confinement. Ils ont donc bien besoin des 7 millions d'euros de chiffre d'affaires que leur rapporte le muguet. 

Même si tous n'ont pas prévu de participer à la vente. "On estime qu'il y aura seulement 30% des fleuristes ouverts jeudi, et on sait qu'il y a eu beaucoup moins de muguet ramassé que les autres années, mais pour nous, il était symbolique et essentiel d'obtenir ce droit de vendre sur le pas-de-porte" a indiqué Florent Moreau, président de la fédération. "Ensuite, les fleuristes patienteront jusqu'au 11 mai pour rouvrir complètement et limiter la propagation du virus" a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus 1er mai
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants