1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Déchéance de nationalité : Christian Jacob aurait-il changé d'avis ?
1 min de lecture

Déchéance de nationalité : Christian Jacob aurait-il changé d'avis ?

REPLAY - Favorable au projet début 2015, le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale n'est plus très chaud aujourd'hui pour le voter.

Le président du groupe UMP à l'Assemblée Christian Jacob, le 28 novembre 2014 (archives)
Le président du groupe UMP à l'Assemblée Christian Jacob, le 28 novembre 2014 (archives)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Déchéance de nationalité : Christian Jacob aurait-il changé d'avis ?
01:38
Cyprien Cini & Loïc Farge

En politique, même quand tout le monde a l'air d'accord, il faut se méfier. Prenez l'exemple de Christian Jacob, qui était l'invité de RTL ce lundi 1er février. En janvier 2015, après les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher, le chef de file des Républicains à l'Assemblée nationale déclarait : "S’ils sont binationaux, il faut prononcer la déchéance de nationalité". Il ajoutait même à l'attention de Manuel Valls : "Monsieur le Premier ministre, nous sommes prêts et nous serons à vos côtés si vous décidez d'agir". Formidable ! 

Sauf que le 16 novembre dernier, quand François Hollande propose une révision constitutionnelle pour y mettre la déchéance de nationalité, là cela ne va plus du tout ! "Rien à ce stade ne semble la justifier", tonne le même Christian Jacob. Voter contre serait trop simple. En décembre dernier, sa position était beaucoup moins tranchée. "On verra ce qui sortira des débats. C'est la raison pour laquelle j'ai mis en place un groupe de travail, et c'est à partir de là qu'on se déterminera", disait-il alors. 

La semaine dernière, après un mois de travail, de débat et de réflexion, il lâchait : "Moi je laisse se dérouler pour le moment le débat parlementaire à la commission des lois. Je privilégie l’efficacité". Et dire qu'au départ c'était un peu son idée la déchéance de nationalité.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/