1 min de lecture Pollution

Dans le Nord, une catastrophe écologique dans un canal jusqu'en Belgique

Des tonnes de poissons ont été retrouvés morts sur différents courts d'eau du canal de l'Escaut depuis le 9 avril dernier.

Le canal de l'Escaut (illustration)
Le canal de l'Escaut (illustration) Crédit : DR
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Depuis le 9 avril dernier, plusieurs tonnes de poissons ont été retrouvés morts à la surface du canal de l'Escaut, dans le Nord de la France. La raison ? La rupture, dans la nuit du 9 avril, d'une digue d'un bassin de décantation de la sucrerie Tereos à Escaudoeuvres qui a entraîné le déversement d'environ 10.000 mètres cube d'eau de lavage de betteraves, explique dans un communiqué L'Office français de la biodiversité

L'OFB explique que cette vague d'eau très fortement contaminée a remonté tous les ruisseaux. La matière organique qui s'est déversée dans l'eau est "susceptible d'altérer gravement la vie aquatique", ce qui explique le nombre de poissons retrouvés morts. 

Sous l'autorité du Procureur de la République de Cambrai, une enquête judiciaire relative à ces faits de pollution des eaux superficielles a été ouverte par les inspecteurs de l'environnement, explique l'OFB. L'organisation rappelle que "le fait de déverser des substances quelconques susceptibles de nuire à la faune ou à la flore dans les eaux superficielles constitue un délit pénal susceptible de condamnation pouvant atteindre deux ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pollution Poissons Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants