1 min de lecture Épidémie

Dans la Manche, une plage reste fermée pour protéger une espèce d'oiseaux menacée

VU DANS LA PRESSE - Des nids de gravelots, une espèce d’oiseaux très menacée, ont été découverts sur la plage d’Aumeville-Lestre. Pour les protéger, elle ne rouvrira pas malgré le déconfinement.

Un gravelot à collier interrompu en Vendée (Illustration)
Un gravelot à collier interrompu en Vendée (Illustration) Crédit : Kentish Plover - CC Flickr
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

Les habitants d’Aumeville-Lestre devront prendre leur mal en patience. Malgré les mesures de déconfinement, la plage de cette commune de la Manche restera fermée. La raison est noble : il s'agit de protéger une espèce d'oiseaux grandement menacée. 

Ils ont déjà fait leur nid sur la plage. "Notre plage abrite en ce moment plusieurs nids de gravelots à collier interrompu. Il s'agit d'une espèce de petits oiseaux extrêmement menacée, qui a la particularité de nicher à même le sable, explique le maire, Bernard Gosselin, cité par Le Parisien. Donc les marcheurs ne les voient même pas et risquent à tout moment de les écraser. Les autorités ont tout naturellement décidé de ne pas rouvrir cette plage à l'issue de la période de confinement."

"L'espèce est particulièrement vulnérable et le taux de naissance et de survie est assez faible. Il est essentiel de prendre une telle mesure de protection quand c'est possible", abonde Josselin Desmares, délégué départemental du Groupe ornithologique normand, une association de défense des oiseaux. La plage devrait rester fermée au public au moins jusqu'en juillet. 

Ce n'est pas la première commune à maintenir les plages fermées pour protéger la faune locale. Dans le Finistère, le maire de Fouesnant a pris une décision identique. Pendant le confinement, différentes espèces d'oiseaux se sont installées sur les plages de sa commune et il a préféré de ne pas perturber leur couvaison, toujours en cours. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Manche Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants